PRESS
REVIEWS
  • Google+
  • linkedin

Last articles

 

 

www.lemonde.fr

Le bob
Lou Marillier

Tout en mollesse et rondeur, le bob est, sous ses airs modestes, un chapeau ambitieux. (...) Il reste longtemps "l'accessoire anti-style par excellence, associé au bob Cochonou ou Ricard distribué aux spectateurs du Tour de France pour leur éviter l'insolation", selon Dinah Sultan, styliste à l'agence d'analyse de tendance Peclers. Nous pensions donc qu'il resterait à jamais l'apanage du grand-oncle amateur de pétanque, assis sur sa chaise pliante, en chaussettes dans ses sandales Teva... C'était compter sans "l'arrivée du "normcore", ce mouvement qui prône le retour des objets de masse dans la "hype", et l'exploitation par les starlettes et les rappeurs du bob customisé, icône mode du mouvement hip-hop américain dans les années 1990", indique la styliste. (...)

Marie Claire

L'animal est-il une personne ?
Corine Goldberger
Des chiens en couverture de magazine et des chats stars sur Twitter. Des députés qui donnent aux animaux le statut d'« êtres vivants doués de sensibilité ». Des scientifiques intarissables sur leur conscience. La cause animale est-elle devenue le nouveau combat des « droits de l'homme » ? L'homme et l'animal sont-il le nouveau couple à la mode ? (...) On l'aura compris, l'animal est dans la place. Cette surexposition n'a pas échappé à Emma Fric, chasseuse de tendances à l'agence de style Peclers. « Non, l'animal n'est pas le nouvel accessoire à la mode chez les people. Sa présence médiatique s'inscrit au coeur d'une tendance de fond : l'empathie pour les bêtes née du souci généralisé de la préservation et du respect de l'environnement, préoccupation renouvelée à chaque catastrophe écologique ou scandale alimentaire. Depuis plusieurs années, les "green people" se mobilisent. Ainsi Stella McCartney propose des pièces en cuir végétal. Allié de la Blue Marine Foundation, le couturier Kenzo défend, de son côté, le thon rouge, la truite arc-en-ciel, le marlin et le mérou, menacés de surpêche. Pharrell Williams s'inquiète lui aussi pour les poissons. Le chanteur qui rend "happy" toute la planète lance cet été un concept écolo : RAW for the Oceans. Des jeans fabriqués dans un matériau issu du recyclage de bouteilles plastique provenant des océans, pour lutter contre la pollution maritime. » (...)
 

Obsession.nouvelobs.com

Un été sous le signe du tiki
Charlène Favry
L’exposition "Tiki Pop" au Musée du Quai Branly couronne une année de revival pour ce mouvement culturel kitsch et désuet, qui a rythmé l’Amérique des 60's. (...) Peu à peu, et pendant une décennie environ, le style tiki contamine tous les registres de la culture populaire : musique (même Elvis s’est frotté au ukulélé), cuisine, architecture, mode et surtout cinéma: le tiki movie devient un genre à part entière, aussi prolifique qu'éphémère. "La culture tiki était extrêmement cinégénique : c’est un peu le glamour hollywoodien des années 40 et 50 qui se "décoince" , souligne Dominique Assénat, consultante au bureau de style Peclers. Pour la première fois, on osait toucher au mythe de la femme hollywoodienne, très froide, inaccessible, et on la rendait plus rigolote, moins précieuse, tout en restant ultra-sexy. Et puis dans les codes tiki, il y a ce petit côté naïf, kitsch et second degré, qui déclenche immédiatement une certaine tendresse." (...)
 

E.marketing.fr

Le sexe flou inspire les marques
Maud Vincent

Loin de l'androgynie des années quatre-vingt-dix, hommes et femmes s'affirment en transgressant les codes. Un cocktail qui inspire les marques (...) Pour Emma Fric, directrice de la recherche et de la prospective du cabinet Peclers Paris, "cette appropriation des codes masculins par les femmes révèle, en creux, la volonté du beau sexe de prendre le pouvoir et de l'assumer à l'égal des hommes". À l'instar de la campagne américaine "Ban Bossy" (1), qui s'attaque à la perception des femmes patrons. "Une vision moins normée de la féminité se développe", pointe Emma Fric. L'éternelle jeunesse et le désir de perfection qui collent à l'imagerie féminine sont battus en brèche (...). L'unisexe des années quatre-vingt-dix a laissé place au brouillage et à l'hybridation : un glissement des frontières s'opère entre masculin et féminin, chacun recomposant son identité", conclut Emma Fric.r. 

ELLE

Phénomène petites sirènes
ZISLA TORTELLO ET LAURENE SABY

Depuis que Sofia Coppola a annoncé qu’elle allait en faire une adaptation cinématographique, « La Petite Sirène » est partout ! (…) « Sur les podiums des défilés de cet été, les tops étaient toutes des sirènes : cheveux mouillés, maquillage glossy, habillées de lamé, d'irisé, de nacré et de couleurs pastel », confirme Anne Sagant, directrice de style du bureau de tendances Peclers Paris. (…) « La sirène est la nouvelle héroïne du mouvement seapunk, ce phénomène de mode autour de la mer. A la fois femme fatale séductrice mais aussi figure de romantisme, elle incarne l'hybridation de l'esthétique sportswear des surfeuses avec les préoccupations environnementales actuelles », conclut Anne Sagant. (…).