PRESS
REVIEWS
  • Google+
  • linkedin

Last articles

 

 

Be

Le laid nouveau beau ?
Justine Foscari

Weird is beautiful est le dernier mantra des défilés. Il ne suffit plus que les mannequins soient belles, il faut aussi qu’elles aient du caractère et des défauts. Une tendance qui va de pair avec la nouvelle mode de l’uglification.

"Cette approche différente de la féminité impacte profondément le marché de la beauté et vient aussi des mouvements contestataires de la rue, comme les Femen en Russie ou les slut walks au Canada, analyse Emma Fric, directrice et de la recherche et de la prospective au bureau de style Peclers. Elle a fait évoluer la perception que nous avons du corps: celle d'un corps actif, au naturel, véhiculant des idées d'authenticité, d'altruisme et de confiance en soi."

ELLE

Peau mature, et alors ? Le triomphe du naturel
Laure Leter

Comme Marpessa Hennink, les égéries sont fières de leurs rides. Les gammes de cosmétiques valorisent enfin la maturité... Et si les codes de la beauté étaient en train de changer ?

Adieu arguments trop prometteurs et slogans guerriers ? « En sortant du domaine de la lutte, les promesses évoluent vers une beauté vivante, non violente, qui respecte les rythmes du corps », assure Pierre Bisseuil, directeur de recherche chez Peclers. Un discours moins médical, plus réaliste, plus doux. Il ne s’agit plus d’avoir un visage lisse, mais de prendre soin de son corps tout entier, de sa vitalité, de son bien-être. « On voit apparaître une nouvelle cosmétique qui ne se présente pas comme une solution à un problème, poursuit-il, le plaisir apporté par le soin est avant tout mis en avant, sans le côté stressant et anxiogène du résultat espéré. » (...)
EST-CE POUR AUTANT LA FIN DU DISCOURS ANTI-ÂGE ? « Le discours invitant à se préserver des “risques” du vieillissement cible des femmes de plus en plus jeunes », confirme Pierre Bisseuil.

Le Monde.fr

Parfums boisés, odeurs de sainteté
LILI BARBERY-COULON
Empruntés aux rituels religieux, résines et bois précieux s'introduisent dans les formules des parfumeurs. Des fragrances fumées censées séduire des consommateurs en quête de sens.
 
Une quête de sens qu'on retrouve à tous les niveaux de la consommation, dans l'alimentation, la mode comme dans la beauté. « Ces fragrances talismans répondent à des craintes, celle du progrès de la science qu'on ne comprend pas toujours, celle de l'accélération et de la course à l'éphémère, explique Pierre Bisseuil, consultant pour le cabinet de tendances Peclers Paris. Elles ravivent nos mémoires et nous permettent d'accéder à une notion d'intemporalité. Des questionnements qu'on retrouve chez de nombreux artistes, comme Kôichi Kurita ou le réalisateur taïwanais Tsai Ming-Liang, auteur d'un court-métrage intitulé Walker. » Pourtant, vu le nombre de nouveaux parfums lancés chaque année, il est peu probable que ces élixirs, aussi spirituels soient-ils, soient voués à durer. A moins que le public ne les place sur l'autel de la parfumerie : en tête des ventes.

Le Monde

Le beau, le brut et le sensuel
Véronique Lorelle

Le Salon Maison & Objet a consacré l'usage du béton, du cuir, du liège ou du papier dans l'ameublement intérieur.

« Nous sommes passés, en très peu de temps, d'un besoin de nature un peu sauvage - pour des consommateurs désireux de se reconnecter aux éléments- à une envie de nature magique, voire onirique », analyse Cécile Rosenstrauch, directrice du pôle maison de l'agence conseil en style, Peclers. « Les matières sensuelles avec un effet de surface, les couleurs chaudes avec un jeu de lumière, seront d'autant privilégiées à l'avenir qu'elles permettent de théâtraliser nos vies pour échapper au quotidien. »   

 

ELLE

PHENOMENE LOLCORE CA CLAQUE
Nathalie Dolivo
Avec l'abondance de smileys, cartoons et imprimés régressifs, la tendance happy s'empare de notre vestiaire. Faites l'humour, pas la guerre.
Comment ne pas voir tout de suite que même -surtout- dans les temps les plus sombres, l'humour et l'audace se fraient toujours un chemin? Qu'ils sont de parfaits compagnons de circonstance toujours là lorsque le quotidien déçoit ou effraie? "Pour les vingtenaires d'aujourd'hui, la situation n'est en effet pas très riante, note Emilie Maillard, styliste chez Peclers Paris. Ils recherchent l'optimisme, la gaieté comme un antidote à la crise et à la morosité. Et cultivent volontiers un univers régressif face à ce monde adulte quil leur semble hostile."