PRESS
REVIEWS
  • Google+
  • linkedin

Last articles

 

 

Premiumbeautynews.com

Élémentaire et essentiel
Fascinés par la Nature mythique des origines, les consommateurs espèrent redécouvrir la puissance de l'essentiel, la sécurité de l'innocuité, la qualité de la matière pure et les vertus d'ingrédients tellement élémentaires que leurs bénéfices semblent universels. Au plus profond des forêts primaires, au sein des océans, dans les entrailles minérales de la terre ou au cœur des glaces polaires, nous apprenons à comprendre et aimer cette Nature extrême et primordiale. Une Nature menacée dont la force à la fois symbolique et bien réelle puise au plus profond des racines de l'humanité. (...) 
 

LesEchos.fr

La mode survivra-t-elle au virtuel ?
SANDRINE MERLE
Que serait la rue Saint-Honoré sans colette et Balenciaga? Et l'avenue Montaigne, sans Christian Dior, Nina Ricci, Prada et les autres? Avez-vous pensé qu'un jour, peut-être, le vendeur pourrait disparaître? (...) Cette gamification de l'achat fait du magasin un lieu de lien social qui donne une occasion d'être ensemble. « Plus que jamais, face à la relation digitale, les clients sont sensibles au contact humain, aux petites attentions en magasin. Plus on achète en ligne, plus on apprécie la disponibilité du vendeur », explique Emma Fric, directrice Recherche & Prospective chez Peclers, dont la dernière thématique tourne autour de la montée de la valeur empathie dans le luxe. (...) 

Le journal du textile

les stylistes annoncent un tournant
Isabelle Manzoni
Selon les bureaux de style, l'automne-hiver 2015-16 sera placé sous le signe de la démesure et de l'opulence, avec le retour en force des effets de matière. (...) Les tendanceurs croient très fort au retour en force des effets de matière. (...) "Les combinaisons de ce que l'on a appris à aimer (les nouvelles matières lisses et froides, comme le scuba ou tous les néoprènes) avec les touchers traditionnels sont infinies" remarque Elisabeth Prat, directrice de la mode chez Peclers. (...) Le style lingerie. Chez Peclers, Elisabeth Prat va jusqu'à parler d'une certaine dose d'érotisme. La lingerie et l'inspiration lingerie sont les pendants de la mode techno, qui est faite de vêtements surtaillés. Grâce aux nouveaux jerseys, aux nouvelles soieries extensibles, tout devient beaucoup plus sensuel. (...) 

SPORT & STYLE L'EQUIPE

JOUE-LA COLLECTIF
CLAIRE MABRUT
Le créateur omnipotent - et diva - a fait son temps. La tendance est aujourd'hui aux émotions croisées. Désormais, une oeuvre se signe à plusieurs mains, comme avec le nouveau Dior Homme Parfum et Megaforce. En mode sport co', quoi. (...) "C'est l'esprit start-up ravivé, celui qui crée et donne du sens à l'action, qui offre la possibilité de vivre sa passion et réaliser ses rêves" decrypte-t-on au cabinet Peclers. "Cette nouvelle culture s'appuie sur un esprit de collaboration, de cooptation, de partenariat entre créateurs de projets et devient une source d'inspiration pour tous". 

GRAZIA

LA MODEUSE EST-ELLE MASO ?
CHOLE AEBERHARDT

L'interview psy-shop d'Emma Fric. 

La modeuse est-elle masochiste? Le masochisme a pu faire partie des moteurs de la mode, dans le secteur du luxe, en particulier. Tout le monde connaît le comportement adolescent du néoshoppeur qui achète un article onéreux pour prouver au personnel de vente qu'il est capable de se l'offrir. Refusez l'entrée d'un club à quelqu'un, il aura encore plus envie d'y aller... Cette tendance existe, mais est en train de disparaître. Aujourd'hui, ces clients sont les premiers à se plaindre sur les réseaux sociaux lorsqu'ils ont été mal accueillis.
A quoi ressemblera la relation clients de demain? De plus en plus de clients réclament une expérience customisée. Grâce aux outils en ligne, il sera bientôt possible pour les vendeurs de connaître l'historique d'achats, en France et à l'étranger, de la clientèle présente dans leur boutique, de façon à pouvoir lui proposer un service sur mesure. Il s'agit pour les grandes maisons de réhumaniser la relation en valorisant la notion d'empathie.
Comment expliquez-vous ce désir de reconnaissance? La multiplication des points de vente physiques et virtuels, du fait de la mondialisation et d'Internet, a démocratisé laccès au haut de gamme. En réaction à ce qu'ils perçoivent comme une homogénéisation de l'offre, les clients souhaitent davantage se démarquer. Dans cette optique, un accompagnement personnalisé leur semble bienvenu