PRESS
REVIEWS
  • Google+
  • linkedin

Last articles

 

 

ELLE

PHENOMENE LOLCORE CA CLAQUE
Nathalie Dolivo
Avec l'abondance de smileys, cartoons et imprimés régressifs, la tendance happy s'empare de notre vestiaire. Faites l'humour, pas la guerre.
Comment ne pas voir tout de suite que même -surtout- dans les temps les plus sombres, l'humour et l'audace se fraient toujours un chemin? Qu'ils sont de parfaits compagnons de circonstance toujours là lorsque le quotidien déçoit ou effraie? "Pour les vingtenaires d'aujourd'hui, la situation n'est en effet pas très riante, note Emilie Maillard, styliste chez Peclers Paris. Ils recherchent l'optimisme, la gaieté comme un antidote à la crise et à la morosité. Et cultivent volontiers un univers régressif face à ce monde adulte quil leur semble hostile." 

LSA

La "slow attitude", un nouvel art de vivre
F. BR
Mouvement apparu il y a quelques années, la «slow attitude» compte de plus en plus d'adeptes. «Face à l'hyperconnexion, à l'hyperinstantanéité,
au culte de la performance, à l'accélération des rythmes de vie et aux excès en tout genre, une contre-culture émerge, revendiquant une volonté
de déconnecter, de ralentir, et, plus largement, un nouvel art de vivre, plus respectueux de soi, des autres et de la planète.
Le nouveau luxe, c'est l'inaction, la paresse», lance Emma Fric, directrice de la recherche et de la prospective de Peclers Paris à l'occasion de la publication de son étude 2015 prospective Futur(s). 

JOURNAL DU TEXTILE

L’esprit seventies souffle aussi sur la mode enfantine
Marie-Emmanuelle Fron

Les collections de l'automne-hiver 2015-16 mixent les univers, entre sport actif, casual et classique pour créer des silhouettes surprenantes et décalées.
Maintenir le cap dans une tempête économique qui sévit sans relâche en Europe reste un défi quotidien pour les marques de vêtements d’enfant. « Nous sommes de plus en plus sollicités pour des repositionnements de marques », constate ainsi Martine Chadenier, responsable de l’enfant à l’agence Peclers. (…)
C’est une saison « fusion »  comme l’appelle Martine Chadenier (Cwf). « On mélange de plus en plus les univers, le sport actif, le casual, le classique, on mixe les courants, on hybride beaucoup, on réinvente. Les silhouettes jouent avec les codes, les proportions, les matières pour créer des styles surprenants, décalés. » Selon cette professionnelle, « les bases authentiques piochent dans des registres differents pour gagner en caractère ». (…)
La silhouette type de l’hiver 2015-16 pour la fille ? « Un legging ou jegging sportif associé à des hauts plus workwear, army, profilé », répond Martine Chadenier.

HOME MAGAZINE

La déco danse le slow
Véronique Olivier

Est-ce parce que tout va toujours plus vite, parce qu'il faudrait être tout le temps partout pour ne rien rater que de plus en plus de personnes militent pour un retour au temps suspendu, à la déconnexion des machines, à la lenteur ? Pour résister au rythme effréné d'une techno permanente, se reconnecter à ses besoins physiologiques et se ressourcer, il est devenu essentiel d'appuyer sur la touche « slow ».

Dans son cahier annuel de tendances & prospective Futur(s), Peclers Paris place la confiance au cœur d’un nouveau projet de société, qui s'exprime notamment par le refus de l'excès « Face aux excès de la société contemporaine dépendante des nouvelles technologies, un nombre grandissant de consommateurs expriment la volonté de déconnecter, de ralentir et de calmer le jeu, explique Emma Fric, directrice Recherche & Prospective de l'Agence. Le FOMO (Fear Of Missing Out, la peur de rater un évènement ou une information) laisse place à un JOMO (Joy Of Missing Out) décomplexé, qui fait l'éloge de la paresse et de l'inaction.

ELLE

Pourquoi le miel est-il la star des cosmétiques
Elisabeth Martorell

Rajeunissant, adoucissant, antioxydant, vitalisant...le miel cumule les bienfaits pour notre peau. Enquête sur cet ingrédient magique.

Mais pourquoi ce nectar bien connu de nos placards est-il si tendance ? « Parce qu’il symbolise le nouveau contrat entre l’homme et la nature : celui d’une collaboration harmonieuse, décrypte Pierre Bisseuil, directeur de recherche de l’agence de tendances Peclers. Le miel bénéficie aussi d’une forte image d’aliment originel nourricier, pur et sauvage, ayant un spectre large de vertus, et ce de façon universelle. »