PRESS
REVIEWS
  • Google+
  • linkedin

Last articles

 

 

GRAZIA

Basket - La guerre des clans
Maud Gabrielson
Elle inspire les créateurs et désinhibe les modeuses. Elle est la chaussure superstar du moment. Il est donc grand temps de choisir son camp.
«La légende dit que la basket s'est invitée dans le dressing mode des femmes lors d'une tempête de neige à New York, dans les années 80. Les working girl troquaient leurs escarpins contre les sneakers qu'elles trimbalaient dans leur sac de gym. Un nouveau style était né», explique Dinah Sultan, styliste accessoires au bureau de tendances Peclers.

LE POINT

La "grand-messe" de l'horlogerie se met à l'heure de la montre connectée
Judikael Hirel

Baselworld, le salon international de l'horlogerie et de la joaillerie, se tient à Bâle du 19 au 26 mars. Sa nouvelle star : la smartwatch.
L'ombre de l'Apple Watch devrait planer au-dessus des allées de Baselworld, le rendez-vous annuel de l'horlogerie, à Bâle. © Le Point
Le Swiss Made prêt à répliquer à Apple (...)
"Le fait que les horlogers s'intéressent à la technologie prouve bien qu'ils peuvent y perdre des parts de marché", a estimé pour l'AFP Dinah Sultan, responsable des accessoires au sein du bureau de style parisien Peclers. Bien que le modèle de base, à 349 dollars, se situe bien en dessous de la gamme des prix pratiqués par les horlogers suisses, Apple vient empiéter sur leurs plates-bandes avec son modèle du luxe qui sera vendu au-delà de 10 000 dollars. "À ce prix, il y a une barrière psychologique. Mais avec Apple tout est possible", estime Dinah Sultan.
 

 

 

ELLE

SENSATIONS FORTES
Claire Dhouailly

Fraîcheur, moelleux, confort : l'effet procuré par les nouvelles textures, autant que leur principe actif, est au coeur de la recherche. Décryptage de ces crèmes plaisir inédites.

LES EXPÉRIENCES LES PLUS ETONNANTES DU MOMENT LES FORMULES « CUSHION ».
Ces produits à « effet coussin », comprenez moelleux, c'est la nouvelle folie... Mais si le mot utilisé est le même pour le maquillage et pour le soin, la technologie, elle, est totalement différente.
« Cela répond à l'envie de produits hyper fonctionnels, tout en un, nomades, analyse Pierre Bisseuil, directeur de recherche à l'agence Peclers. Mais aussi au désir de textures hédonistes, la recherche de plaisir pour soi étant quelque chose de très fort. » 

PARIS WORLDWIDE

La déferlante denim
Céline Vautard

Des podiums aux grandes enseignes d'habillement, la toile indigo n'a jamais été autant travaillée. Coloris, délavages, styles, sa palette se révèle infinie. 

«Nous ne sommes qu'au début d'un phénomène de sophistication, note Élisabeth Prat, directrice de la mode au bureau de tendances Peclers Paris. Je pense que le vrai jean est en perte de vitesse, remplacé par les jeggings, leggings plus légers et confortables. II y a un transfert et le denim glisse d'un marché "casual" vers d'autres, plus "créateurs" ». Du coup, on assiste à la naissance d'articles en toile de jean plus travaillés, qui reprennent différentes pièces du dressing : jupe, veston, manteau, robe, etc. «Ici, on abandonne les codes des "jeanners" [les fabricants de jean, NDLR] pour travailler purement la matière », souligne Élisabeth Prat.

ELLE

Les 8 tips beauté des moins de 25 ans
Jeanne Deroo

Elles s'amusent avec les looks, privilégient les parfums d'enfance, s'essaient au maquillage pro... Pour la génération Z, la beauté est ludique. Enquête sur ses envies.
« Toujours prêtes à se mettre en scène à travers des selfies, les jeunes filles d’aujourd’hui prennent soin d’elles et veulent que ça se voie », explique Pierre Bisseuil, directeur de recherche de l’agence de tendances Peclers.