• Google+
  • linkedin

CAHIER DE TENDANCES FUTUR(S) 10

2009 aura été l’année de la prise de conscience. Puisque aucune instance n’est là pour "montrer l’exemple", le bouleversement des valeurs provoqué par la crise s’intériorise, s’individualise. Il va falloir désormais compter sur nous-mêmes, d’avantage prendre parti au niveau individuel tout en prenant conscience de notre interdépendance aux autres et à notre milieu naturel.
 
Dans Futur(s)9, la crise levait le voile de manière un peu brutale sur la vérité nue de nos besoins fondamentaux, tant en termes physiques que spirituels (Révélation).
Passé le choc, c’est l’EVEIL à la vraie nature et à notre vraie nature, ce qui permet l’éclosion de nouvelles valeurs.
C’est aussi, après une année d’hésitations, de Reconfiguration (Futur(s)9), le passage à l’acte, l’envie de reconstruire et construire une REAL-MODERNITE. L’esprit critique du consommateur s’exprime très concrètement et directement dans sa manière d’acheter, de vivre, de penser. Son imaginaire demande de nouveaux modèles d’identification, de REPRESENTATION, le filtrage, la désacralisation des mythes anciens en même temps que la poétisation, l’esthétisation des mythes à venir. Le désir d’élévation et de créativité, déjà très présents dans Futur(s)9 à travers Saturation et Traces du sacré, nourrit les mythes émergents.
 
Etre attentif et capable de répondre à cette faculté de chacun à se déconditionner, à "changer sa vie", et donc à plus grande échelle, à changer LA vie, est le challenge fondamental pour les institutions, entreprises et marques de demain…