• Google+
  • linkedin

CAHIER DE TENDANCES FUTUR(S) 11

"L’indignation est le premier pas de l’action." - Stéphane Hessel1

Si Futur(s)10 célébrait l’éveil à la nécessité de nous prendre en main, l’année 2011 sonne l’heure du véritable passage à l’action. Une évolution nécessaire pour faire sens des crises multiples et mutations profondes auxquelles le monde fait face depuis quelques années. Les révolutions dans les pays arabes soulignent la puissance et les effets des nouvelles technologies de l’information, notamment des réseaux sociaux, dans les sociétés contemporaines. Quelque-soit leur tradition culturelle et leur développement économique et politique… elles sont porteuses d’un immense espoir.
Enfin, jamais catastrophes écologiques ne se sont autant multipliées. L’urgence de repenser nos modes de vie et notre relation au vivant atteint son paroxysme lorsque le monde entier assiste, impuissant, à la triple tragédie du tremblement de terre, tsunami et désastre nucléaire qui s’est abattue sur le Japon.

Face à un tel constat, il est facile de baisser les bras, de s’apitoyer sur le sort de l’espèce humaine. Pourtant des voix s’élèvent, des résistances s’organisent pour redonner du sens à un système planétaire en crise. Elles prennent des cheminements différents mais complémentaires.
Certaines embrassent la culture dynamique et libre des réseaux et d’un web en perpétuel mouvement, pour proposer de nouveaux modèles identitaires, économiques, artistiques, technologiques et culturels. Ces représentations visent à infiltrer le système, le rendre plus humain pour le réformer de l’intérieur (TRANSEVOLUTION).
D’autres par opposition tentent de s’extraire du système pour dessiner les voies du changement. S’imposer par la discrétion et la détermination, organiser la complexité pour sortir du chaos en l’examinant de l’extérieur, du dessous et du dessus afin de proposer de nouvelles solutions (EXTENSION).
Enfin, une troisième voix s’élève qui invite à la juste mesure : retrouver la relation au corps dans toutes ses dimensions, réconcilier Science et Nature afin d’élaborer une alchimie pour la survie de la planète. Un chemin vers l’harmonie, la communion naturelle entre l’homme et son environnement, et qui célèbre le bonheur d’être vivant (EUNOMIA).
Le succès de Indignez-vous le livre de Stéphane Hessel (vendu à plus de 1,5 million exemplaires dans le monde) témoigne de cette volonté d’œuvrer à un nouveau sens de la vie et à davantage de dignité humaine pour garantir l’avenir des générations futures et de la planète.

1 : Stéphane Hessel, 93 ans écrivain, diplomate, militant politique, co-rédacteur de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, et auteur du manifeste Indignez-vous. Interview dans Rue 89 N°7 – février 2011.