• Google+
  • linkedin

CAHIER DE TENDANCES FUTUR(S) 12

À l’heure où les marques ont plus que jamais besoin d’anticiper des tendances de consommation complexes et d’identifier de nouveaux marchés et opportunités d’innovation, PeclersParis leur propose une approche stratégique différente qui leur permette de définir une vision prospective des marchés et de la traduire en produits et services innovants : Futur(s) Creative Innovation®

Cette méthodologie est constituée de 3 étapes :
- Décrypter les signes émergents de consommation, socioculturels et esthétiques.

- Orienter en analysant les évolutions de valeurs de consommation, c’est-à-dire les nouveaux besoins et désirs du consommateur qui constitueront les futurs enjeux et territoires d’innovation pour les marques. 

- Innover, en proposant de nouveaux concepts créatifs (nouveaux produits, services, designs).

Ces 3 étapes sont mises en œuvre par Peclers Paris à la fois dans son étude annuelle Futur(s) et dans ses projets de conseil personnalisé.

---

« … les crises réveillent, en même temps que les potentialités désastreuses ou régressives, des possibilités créatrices et imaginatives. », (et) « …quand un système est incapable de traiter ses problèmes vitaux et fondamentaux, soit il se désintègre, soit il trouve en lui la capacité de secréter une métamorphose ».

Edgar Morin, La Voie, pour l’avenir de l’Humanité, 2011

L’impact et les conséquences des crises, qui se succèdent depuis quelques années et emportent dans leur tourbillon tous nos repères, nourrissent les fantasmes d’une « polycatastrophe » imminente. Une prophétie d’autant plus inquiétante qu’elle fait écho en cette année 2012 à celle de la fin du monde annoncée par le calendrier Maya. Une vision qui prend d’autant plus d’ampleur que nos modes de vie s’accélérant, les ruptures sociétales s’aggravant et les données envahissant notre quotidien, nous  avons l’impression d’être dépassés par le chaos qui nous entoure.


Pourtant cette sensation d’avoir atteint un point de non-retour peut et doit être vue comme une renaissance, qui rappelle la période passionnante qu’à connut l’Europe aux xve et xvie siècles. De même qu’à cette époque l’imprimerie, les grandes découvertes scientifiques et culturelles bouleversèrent notre vision du monde, de nos jours Internet, les avancées techniques, de la science et la prise de conscience écologique tracent la voie d’un nouveau projet de société à l’échelle mondiale.


Nous amorçons une mutation qui ouvre à de nouveaux imaginaires et dynamiques sociétales, mais aussi à des désirs d’échapper à un système devenu moribond, comme le montrent les trois scénarios que nous explorons cette année. Ainsi si le chaos peut paralyser ou inquiéter, il est aussi un incroyable moteur de créativité, une dynamique jubilatoire qui nous libère des carcans et modèles hérités du passé pour nous réinventer à une autre échelle (CHAOÏSME). Le rôle d’Internet est de plus en plus puissant et diversifié dans nos vies, il est devenu aussi une force de documentation, d’information et de démocratisation sans égale. Une révolution qui se traduit dans des opportunités inédites de se mobiliser, mais surtout d’agir, de faire et de créer, voire dans certains cas de se créer une nouvelle vie ailleurs (ACTIVATION). Enfin de nombreux prospectivistes, tel Jeremy Rifkin, annoncent l’avènement d’une 3e révolution industrielle et sociale fondée sur une vision du monde plus empathique et durable. Une évolution qui nécessite de nous replonger dans ce qui nous lit les uns aux autres et qui fonde notre histoire pour mieux envisager l’avenir (UNIVERSALISME).


Nous sommes donc à l’aube d’une renaissance qui, grâce aux outils de communication, de création et de socialisation qui se développent depuis 10 ans, permet l’avènement de nouveaux modèles de société, plus altruistes, durables et désirables. Une crise donc, mais comme l’étymologie grecque du mot nous le rappelle (krisis = décision) aussi une période de choix décisifs où se dessine l’avenir de l’humanité.