• Google+
  • linkedin

CAHIER DE TENDANCES COULEURS

PRINTEMPS ETE 2014

Une gamme qui tend à encore plus de sophistication, pour des consommateurs devenus sensibles à des palettes et des associations subtiles ou audacieuses.

La frontière entre neutres et couleurs est de plus en plus ténue : les intermédiaires sont omniprésents. Et même si chaque gamme est porteuse d’un certain esprit, elle peut à tout moment se réinventer et élargir le champ de ses possibles.

Cette perméabilité créé des effets inattendus : la luxuriance de l’exotisme et du métissage se fait sobre et graphique (ÉPANOUIE, MIXTE), quand la modernité et la simplicité sont au contraire de plus en plus riches et sensuelles (PRÉCIEUSE, DOUCEUR).

Après des vagues de pastels, de fluos et de vifs, les indispensables gaÏté et fraîcheur estivales sont cette fois portées par les acidulés (CANDIDE).

La préciosité est fondamentale : en version délicate et complexe, elle renouvelle les pastels (PRÉCIEUSE), en version tapageuse et kitsch elle ravive les neutres (MAJESTÉ).

Faux-noirs, cuits ou froids : les bruns, déjà très présents en hiver 13-14, progressent cet été en étendant leur palette.

Le rose est incontournable. Flatteur et optimiste, il déploie toutes ses facettes : basique, couture, naïf, floral, cosmétique (FILTRÉE)…

Enfin, le blanc est partout : il rafraîchit, illumine ou rend graphiques toutes les gammes.