FUTUR(S)
TRENDS
  • Google+
  • linkedin

BIOMANISME

En affirmant “l’homme est la mesure de toute chose” au 5e siècle avant JC, Protagoras pose les fondements de l’HUMANISME. Depuis, l’humain n’a eu de cesse que d’occuper une place centrale dans la pensée occidentale. Nous suivons depuis des années les interactions entre l’homme et son environnement. Dans ce cadre, nous avons pu observer l’affaiblissement progressif du paradigme humano-centriste. Cette dynamique se poursuit comme nous le montrent la signature du traité de Nagoya en 2010 au Japon sur la biodiversité ou encore Biogée, le livre du philosophe français Michel Serres sur l’universalité du vivant.

Le néologisme de BIOMANISME suggère donc de poser clairement un nouveau postulat. Il célèbre le temps de l’harmonie en énonçant le vivant dans sa globalité comme mesure de toute chose, et non plus l’homme uniquement. Dans ce contexte, de nouveaux imaginaires émergent : certains augurent d’une communion spirituelle avec le vivant, d’autres célèbrent l’hypothèse d’un contrat naturel, d’autres enfin nous invitent à un voyage dans l’Edenisme du « bon
sauvage ».

SIGNES EMERGENTS

1. SYMBIOSE : Collaboration entre l’architecte Ryue Nishizawa et l’artiste Rei Naito, le TeshimaArt Museum au Japon épouse la forme d’une gigantesque goutte d’eau. Il est lemusée d’une oeuvre unique, celle diaphane et minérale de Rei Naito.

2. HEDONISME ROUGH : Sacré meilleur chef du monde à deux reprises, René Redzepi est l’initiateur d’une cuisine à la fois gourmande et ultra contemporaine. Avec 8 des chefs les plus renommés du monde, il a fondé le « G9 »,  organisation qui appelle à oeuvrer pour une société plus en harmonie avec la Nature.

3. LES RACINES DE LA VIE : The Tree of Life est l’histoire d’un enfant, de sa relation avec son père, sa mère,et d’un drame. Comme toujours Terrence Malick cherche le sens de la vie, dela nature, de l’innocence, du bien et du mal, en faisant entrer en résonance lamémoire d’une vie humaine avec le projet de l’univers.

4. CODE COMMUN“… nous portons tous un code lisible, le même, universel, susceptible de combinaisons,de compositions, de trouvailles créatrices… Nous jouissons d’un codage commun. Nous sommes et vivons comme le monde. Le monde communique entre soi aussi bien que nous communiquons entre nous et avec lui ”Michel Serres, Biogée.



EVOLUTION DES VALEURS

COMMUNIER AVEC LE VIVANT
Après la sobriété méditative vient l’heure de la communion libératrice. Un monde où l’essence devient émotion pure. Un monde qui exalte l’alliance de la Nature à la Culture, du sensuel au spirituel, de l’homme aux éléments. L’élémentaire d’une Nature qui nous renvoie au chamanisme, à l’animisme, au vaudou… L’illumination du plaisir de la vie augmentée par la spiritualité...

VERS LA RÉALISATION DU CONTRAT NATUREL
La recherche de l’union harmonieuse entre l’homme et son environnement se renforce et se généralise. Les applications dans l’industrie, le design, l’architecture et l’artisanat consacrent les concepts biomimétiques et les technologies bioniques. De nouveaux imaginaires se développent autour de l’idée de contrat naturel et de trans-fertilisation.

S’ENSAUVAGER POUR CÉLÉBRER LA VIE
Le mythe d’un « bon sauvage » moderne s’apprête à remplacer l’image banalisée de l’homme des cavernes, brut et incivil. Ce mythe célèbre des paradoxes : le chant primal, le cru raffiné, le brut domestiqué, le paléo high-tech, la fertilité urbaine pour de nouvelles mythologies sauvages, rythmées par l’onirisme et la poésie. Notre bon sauvage est « évadé » dans l’Eden fécond de « paradisiers » contemporains. Il marie luxuriance et sens, maîtrise et abondance… et nous invite à l’ivresse d’être présent...


CONCEPT CREATIF : RITUELS SAUVAGES

Capter les sensations et expériences en provenance de territoires, mythologies et esthétiques brutes, crues ou libres. Les domestiquer et les réinterpréter en faisant de l’émotion sauvage un bienfait naturel. Se reconnecter au réel par la nature restituée.

1. This by Leen Sadder. Ce projet d’étudiant met en avant le miswak, brindille de nettoyage dentaire naturelle utilisée au Moyen-Orient, offrant un substitut brut et écologique à la brosse à dent occidentale. 2. Greenpharma by Botanica Nutrients by Grupo Habermas. Une crème desoin qui utilise le venin de serpent commeingrédient actif et l’illustre avec un parti-prisgraphique contemporain.

1.  Jardins de Métis by Reford Gardens. Une nouvelle ligne de condiments culinairesaux saveurs subtiles et aux goûts inédits,sélectionnés parmi les fleurs et les plantesdes Jardins de Reford dans la péninsule de Gaspé au Canada: crosses de fougères, bleuets, hémérocalles... 2. Minera Carafe by Studio NOCC. Cette carafe en verre contient une partie sculptée, comme un cristal à l’intérieur d’une géode. En versant l’eau, on recrée la dynamique naturelle de la cascade issue d’une grotte.

 

 

 

share