FUTUR(S)
TRENDS
  • Google+
  • linkedin

GLOBAL « NON-SENS »

SIGNES EMERGENTS : Global « non-sens »

« Non-sens » récréatif, pastiches loufoques, fascination pour les bugs virtuels et réels... L’humour absurde s’impose aujourd’hui comme une nouvelle forme de divertissement. Mais au-delà de ses vertus distrayantes, il apparaît aussi comme une manière de révéler et donc de dénoncer les travers et les failles de la société : mensonge, bêtise, corruption, illogisme... Une façon de déconstruire pour mieux reconstruire, à l’image du mouvement DADA des années 20, qui se voulait une réaction face à la cruauté irrationnelle de la Première Guerre Mondiale.

1-2 L’ART DU BUG
 : Entre critique du « tout analogique » et fascination esthétique, les anomalies numériques captivent. C’est ce dont témoigne le succès du Glitch Art, cet « art du bug » notamment incarné par l’émergence de Peder Norrby en 2013, qui répertorie les erreurs de l’application de cartographie d’Apple. 3-4 FAKE CULTURE
 Alors que la presse est en perte de crédit, les sites de fausses informations explosent, à l’image de The Onion aux USA et Legorafi en France. Erronées mais plausibles, leurs news loufoques traitées sur un ton ultra sérieux singent les codes de la presse traditionnelle. Elles questionnent notre crédulité et dénoncent de nombreux travers de la société. 5-6 CHERCHEZ L’ERREUR
 Le succès des sites Youhadonejob ou Epicfail qui scrutent, ré- pertorient, dénoncent les étourderies et autres lapsus visuels du monde réel, témoignent d’un véritable attrait, mi-repoussoir mi- exutoire, pour l’absurdité du quotidien.

FUTUR(s) INSIGHT : construire par l’absurde

En « challengeant » la logique et le sens commun, l’absurde libère l’imaginaire et permet d’ouvrir des perspectives créatives ou conceptuelles inattendues. Alors même que de nombreux champs de la consommation, du design ou de la mode pêchent aujourd’hui par leur manque d’originalité et d’inventivité, l’absurde s’imposera comme un véritable processus de création et d’innovation, répondant ainsi à un désir d’inédit et de surprise toujours plus intense.

TERRITOIRE D’INNOVATION : Absurdipity

Après le règne de la sérendipité qui consacrait le hasard comme moteur de créativité, il faut aller plus loin et parier sur l’absurde comme processus d’innovation à part entière : oser les usages insolites qui, derrière l’effet gag, cachent une vraie pertinence et une véritable fonctionnalité.

1. Funny Face Password by Google. Google a déposé un brevet concernant un mot de passe « new generation » qui fonctionnerait grâce à des grimaces... Absurde ? Peut-être, mais en tout cas beaucoup plus difficile à hacker que la simple reconnaissance faciale. 2. Soft Cabinet High by Studio D. van de Klomp. D’apparence surréaliste, cette ligne de mobilier en mousse flexible permet de mieux stocker et protéger certains objets domestiques fragiles tels que la vaisselle.3. Hula Washer by Sang-Soon Lee. Un concept insolite de machine à laver : à la fois fun et écologique, ce hula-hoop utilise l’énergie dépensée pendant une séance de cerceau pour faire tourner le linge et le laver. 4. Soup Sticks by J. Lechner. Comment déguster une soupe asiatique proprement? Un problème qu’a résolu le designer Julian Lechner avec ces baguettes ingénieuses qui font également office de paille.

 

 

 

share