"IN THE
NOW"
  • Google+
  • linkedin

FASHION WEEK PRINTEMPS-ETE 2012, PART 2

LE MEILLEUR DE MILAN ET PARIS

TECHNO COUTURE 
Balenciaga
Paris
photos © www.style.com

Véritable coup de cœur de la semaine parisienne, Nicolas Ghesquière parvient à rétablir l’équilibre entre puissance conceptuelle et « portabilité » : inspirés des cuirasses samouraïs médiévales, les volumes rigidifiés par le néoprène sont musclés aux épaules et surlignés par l’impact géométrique des contrastes graphiques. Blousons, robes sans manches, vestes de smoking et pantalons emboitants mutent ainsi en armures futuristes presque hivernales, casualisées par l’association à des pièces en blanc et la simplicité du make up. 

GLAMOUR ACIDES FIFTIES 
Prada
Milan
photos © www.style.com

Comme Proenza Schouler deux semaines plus tôt, la reine du concept et du kitch désirable s’est frotté avec succès aux délires pop-futuriste de l’esthétique googie des fifties, en la contrastant de glam’ romantique hollywoodien : vaporeuses et légères, les robes et jupes sages plissées en soie se carambolent aux placés rutilants ou aux imprimés Cadillac, tandis que la couleur, entre acidité pastel de Diner américain et classiques impeccables, s’harmonise grinçante. 

AMPLEUR COMPACTE MINIMALISTE
Céline
Paris
photos © www.style.com

Sans surprises, Phoebe Philo continue de tempérer le vestiaire d’une épure monacale à la fois casual et élégante, qu’elle fait évoluer cette saison vers plus d’ampleur et d’épaisseur dans la matière, sans perdre en maîtrise ni en précision : moins secs, plus généreux, les volumes arrondies inspirés des fifties sont lissés dans les cotons rigides et les monochromes verts sapin, bordeaux ou blancs cliniques en pièces intemporelles. Les vestes d’inspiration militaire ont, quant à elles, un léger parfum d’hiver…

UTILITAIRE CHIC
Christophe Lemaire
Paris
photos © www.style.com

Christophe Lemaire s’est attaché une fois de plus à réconcilier le pragmatisme à l’élégance : des robes bien architecturées, pressionnées « aération », aux déclinaisons de vêtements de pluie sur des volumes à la fois sobres et généreux, un vestiaire radicalement simple et rigoureusement pensé, pour affronter chic les contraintes climatiques estivales.

UNIFORMES SEXY PASTELS
Véronique Leroy
Paris
photos © www.style.com

« À la manière d’un film de Claude Sautet », Véronique Leroy emprunte à la bourgeoisie un charme discret qu’elle modernise : moulées ou assouplis, les pièces chics et simples, brassières, jupes crayons, tuniques et chemises impeccables, se reproportionnent subtilement et s’attendrissent dans les pastels, blancs et crèmes, en uniformes faussement austères, tendrement sexy.

share