SALONS VUS
POUR VOUS
  • Google+
  • linkedin

PITTI FILATI

PRINTEMPS / ETE 2012 - Florence, 26-28 Janvier 2011

Couleurs

D’une manière générale, les gammes de couleurs se déclinent tout en subtilité, en variations de hauteurs de tons (des clairs aux intenses et foncés) et les neutres colorés sophistiqués se font très présents et deviennent de vraies couleurs.

- Les beiges se colorent ; jaunis, ocrés, sablés…jusqu’aux ocre-jaunes, moutarde, caramel et or
- Les nude et chairs ; beiges rosés, poudrés, jusqu’aux cuivrés et bruns rosés
- Les gris prennent des tonalités verdis, bleutés, taupé…
- Les roses et rouges sont intenses, corail, orangé jusqu’aux bordeaux et prunes
- Les verts se déclinent jaunis, citronnés, anisés, mentholés, prairie…
- Les bleus toujours d’actualité en diverses nuances souvent associées entre elles ; lavande, bleu dur, pétrole, marine
 

Matières
  • Les cotons luxueux

- Des cotons longues fibres aux origines nobles ; Mako, Pima ou "Belize" chez Carriaggi qui "créer" une nouvelle appellation d’origine (cultivée en Amérique Centrale).
- Déclinés gazés, mercerisés, crêpés en très fins titrages.
- Ou avec des touchers compacts mais très doux et très légers (parfois presque comme du cachemire) pour des jauges moyennes a grosses. 

  • La viscose

- Très présente dans les collections, elle se travaille mate ou brillante, fluide ou stretch et plus compacte, le plus souvent en fine jauge mais parfois en plus gros fils aux aspects satinés.
- Des propositions aussi a base de Lyocell, Tencel ou Modal, aux propriétés anti-pilling, aux aspects mats ou aux luisances plus "technique". 

  • Les laines d’été

- La laine s’installe dans les collections estivales. En ultra fin micronage, en fins titrage tricotés en jersey déjaugés comme des voiles ultra souples et doux, en mélange avec le coton. 

  • Les lins sophistiqués

 - Ils s’affinent, se font glacés, plus lisses, perdent leurs aspects rustiques. 

  • La soie

- Elle prend des aspects lisse et satinée ou bourrette plus naturelle, se décline en fins ou plus gros titrage, s’associe au lin, au coton, a la laine. 

  • Les faux-unis

- Chinés et moulinés se sophistiquent en mélanges tricolores fondus aux aspects changeants, associant neutres et couleurs.
- Des tweed d’été en fils boutonnés ou mouchetés plus gros d’inspiration Chanel.
- Toujours beaucoup d’aspects tye-and-dyed, en fils imprimés sur de très longs segments , qui une fois tricotés réalisent des rayures floues en dégradés plus ou moins monochromes.
- Les plus nouveaux associent neutres beiges ou bruns et couleurs sourdes en harmonies tricolores qui évoquent après tricotage des rayures d’inspiration Nord Africaine, ethno-chic. 

  • Une luisance "glossy"

- Les effets de brillance se travaillent en reflets translucides et viennent donner de l’éclat aux basiques (laine, coton, lin, viscose…) mais aussi aux fantaisies chinées, aux gros titrages, aux fils flammés.
- Des effets "poussière d’étoiles" avec des fils très fantaisies parsemés d’éclats métalloplastiques très marqués et irréguliers, or ou argent. 

  • Une technicité subtile

- Les très fins titrages en coton ou lin se tricotent en voile quasi transparent et impalpables avec l’apport de polyamide.
- Les touchers sont très travaillés, les mains se font ultra douce, compacte et nerveuse, légère et craquantes…renouvelant les classiques. 

  • Des titrages extrêmes

- Si les fils fins et ultra fins restent omniprésents, les gros titrages pour des tricots aux aspects fait-main sont représentés dans toutes les collections (en moindre proportion).
- Ils s’allègent, se complexifient, le plus souvent ronds, câblés ou déclinés en rubans et chaînettes. Ils se  travaillent en mailles résilles déjaugées et ajourées filets très graphiques. 

  • Les effets de surfaces

- Fils crêpes à base de coton ou viscose mate, fins flammés en coton ou lin, ondés et bouclés spongieux…  des fils texturés, tridimensionnels tout en finesse pour des mailles frissonnantes d’esprit "spa" douces et légères.

 

share