Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Jul 11, 2016Julie Dao Duy

Par Dinah Sultan

Retour de la capitale nipponne où la jeunesse hype s’engouffre dans la tendance casual sportswear, un mélange d’influences sport actif et de codes preppy remixé à la sauce agender, dans la lignée de marques street et arty fraichement installées à Tokyo telles que Pigalle, Kitsuné et Supreme.

Découvrez les 7 adresses qui comptent, dénichées par Dinah Sultan, styliste chez Peclers et spécialiste des street cultures, toutes situées à l’ouest Tokyoïte dans les quartiers emblème des hipsters nippons.

Descente Blanc – Daikanyama

Dans le quartier bobo de Daikanyama, non loin des boutiques APC et Kitsuné, cette marque pointue de vêtements outdoor a élu résidence dans un blockhaus de verre presque clinique, paré de béton et de bâche blanche. Jaune acide, blanc optique, bleu cendré… les vêtements entièrement monochromes s’affichent en contraste total et réussissent à nous faire oublier leur aspect ultra technique pour un aspect final très sleek, effortless et clean, preuve que le sport actif peut intégrer le vestiaire casual chic !

www.descenteblanc.com

Chance chance – Harajuku

Située dans le centre commercial Laforet de Harajuku, véritable temple du shopping tokyoïte, cette marque Coréenne est passée maitre dans l’art d’adoucir les codes sport, notamment le tennis, à grand renfort de décalages graphiques et de pastels soft. Sweaterie, polos, sneaker façon Springcourt, tout le vestiaire est au complet mais traité avec décalage et une pointe de cute. A surveiller !

www.chancechance.co.kr

Bape – Shibuya, Harajuku & Daikanyama

Véritable institution du streetwear, la marque Bape nous surprend en réussissant à créer un fort sentiment d’exclusivité (et ce malgré une implantation massive dans la capitale nippone), en axant chacune de ses boutiques sur une cible et un type de produit différent en fonction de l’esprit du quartier : un univers masculin à Shibuya axé autour du sport, cute à Harajuku avec des collections femme et fillette plus étendues, et plus casualwear dans le quartier de Daikanyama. A voir aussi,  le corner exclusif au Dover Street Market Ginza avec sa ligne spéciale de vêtement casual aux graphisme simples.

www.bape.com

Park-ing-ginza – Ginza

Dans le quartier de Ginza, une adresse casual street pour initiés (ou touristes perdus) dissimulée dans les sous-sols de la tour Sony. Littéralement situé dans les anciens parkings du building, l’espace est resté dans son jus : béton, grillage… La caisse est d’ailleurs l’ancien bureau de contrôle. La sélection est réduite mais se veut ultra pointue, enrichie de collab’ avec des artistes edgy et de quelques pièces outdoor, le tout dans une ambiance clandestine, gentiment subversive, et forcément singulière.

Soph – Roppongi Hills

Située dans le quartier de Roppongi Hills dans une partie du centre commercial entièrement consacrée à l’homme (!), cette griffe est surtout connue pour ses collab’, avec le géant Nike, Vans, Stüssy mais aussi récemment avec le FC Bristol : un joyeux cocktail de références sports, d’influences issues de l’univers denim et de codes army, le tout remixé à la sauce japonaise.

www.soph.net

Bonjour records – Daikan Yama

A la fois éditeur de disques, curateur d’art, libraire, ce concept store « traditionnel » complète l’expérience en vendant sa propre ligne de vêtements baptisée « bonjour bonjour » : des pièces clean, simples et bien pensées, inspirées des codes proprets du streetwear frenchie.

www.bonjour.jp

City shop – Omotesando

 

Un concept-place situé dans un mini building du quartier de Omotesando, à l’étage, un shop avec une sélection japonaise digne des meilleurs shop du moment : les t-shirts de Mr Gentleman, les sandales Orphic, mais aussi de la beauté et une sélection food surprenante. Au rez-de-chaussé, une cantine qui propose –une fois n’est pas coutume – une sélection de salades à mélanger, dans un esprit japonais healthy.

www.cityshop.tokyo