Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Nov 02, 2016Julie Dao Duy

Du 14 au 23 octobre 2016, la Biennale INTERIEUR réunit environ 300 exposants – des fabricants aux jeunes designers – autour d’une offre contemporaine. Une sélection de produits concentrée sur le mobilier, les luminaires, les revêtements et les matériaux, qui s’adresse aux architectes mais aussi aux particuliers puisque le salon est ouvert au public. Marianne Alibert, senior designer, nous livre les temps forts et tendances de cette 25e édition.

 

Vers une esthétique « Luxe »

–  Des finitions séduisantes métallisées ou brillantes

Abet Laminati signe Invictus, un stratifié ultra glossy obtenu grâce à l’application d’une fine pellicule de verre. Une prouesse technique issue de la collaboration avec Corning Glass, combinant luminosité et ultra résistance. Un spectaculaire jeu de construction-labyrinthe en stratifié or mettait en scène les collections.

Van Marcke, le distributeur de sanitaire belge exposait Mobilo Bath, une nouvelle ligne de mobilier de salle de bain, et Mobilo Limited Edition, une série de rangements en stratifié or brillant, tandis que Multiform mixait chêne et métal finition or pour une cuisine à la fois sobre et glamour.

– Du velours là où on ne l’attend pas

Une matière déjà largement présente dans le secteur du mobilier et de l’accessoire, mais qui s’introduit ici dans l’univers du bureau et des espaces collectifs avec la collection de Buzzispace. Le rocking-pouf BuzziBalance, les totems et panneaux muraux acoustiques s’habillent de velours « soyeux » safran ou rose pâle, bleu grisé ou vert olive.

– Des matières minérales décoratives et spectaculaires

Michaël Verheyden pour Hullebush : un mobilier sculptural avec des volumes intemporels qui mettent en valeur la pierre naturelle « Autumn Leaf Agripa », à la  texture bordeaux veinée de clair, très décorative.

Le comptoir exclusif du Juice & Beer bar, réalisé dans un granit rare « Smokey Green Galaxy» de Beltrami par Potier Stone & Yesmine Sliman Lawton. Superbe matérialité de la pierre naturelle en vert gris marbré de blanc à la finition presque mate, cohabitant avec les étagères néo industrielles de Ferm Living laquées vert de gris, pour un espace détente & dégustation à l’extérieur du salon.

Bloc évier en marbre clair veiné de vert, cadres de miroirs et plateaux en métal slim et marbre, des créations « haute précision » conçues par l’architecte Paulien De Lange de PDL concept avec « Marbles by Pien », accompagnées de bois foncé.

Une aspiration vers un esprit « naturel »

– Des finitions mates calmes et enrobantes

Comme recouvertes d’une laque super-mate, les textures bois ou briques de la collection en grés porcelainé « Wood ‘n would » d’Ornamenta. Des formats rectangulaires ou chevrons, teintés dans la masse dans une gamme de neutres : blanc, mastic, grège, café, anthracite, avec le joint en coloris coordonné qui renforce  l’impact monochrome.

Les peintures et enduits d’Odilon créations, Liquid Earth et Velvet Earth, à base d’argile. Une marque qui réinterprète des techniques anciennes pour proposer des produits naturels et contemporains comme le Tadelakt, ou le Cocciopesto, une sorte de Terrazzo antique à base de briques pilées.

– Des textures irrégulières, inspirées de l’artisanat

Patch de carreaux multi format en céramique émaillée dans un camaïeu de verts ou de bleus, la table et le coffre-table basse des designers belges Nestor & Rotsen jouent l’esprit pièce unique grâce aux imperfections de textures et aux subtiles variations de couleur.

Tonosho, bardage en bois brulé d’inspiration japonaise avec finition huilée ou vernis mat, Sakaide bois « flammé » ou Barnwood bois recyclé d’anciennes granges, la sélection de Woodstoxx met l’accent sur les textures rustiques usées par le temps  ou issues de savoir-faire artisanaux.

Corcrète du Design Studio Niruk, combinant innovation et esthétique, un nouveau « Terrazzo » en liège recyclé et béton, lauréat d’un Interieur Award 2016.

– Des matériaux naturels travaillés avec simplicité

La collection de Marina Bautier, au style « essentiel », avec des meubles en chêne massif naturel ou teinté « green forest », réalisés dans un atelier en Allemagne.

Le mobilier d’Artisan : table et chaises, fauteuils et rangements aux courbes polies en bois massif (noyer, poirier, orme ou chêne). Une collection « nouvelle ébénisterie », réalisée par cette entreprise semi-artisanale de Bosnie-Herzegovine, qui réactualise l’esprit des artisans créant des produits de qualité faits pour durer.

Mrs Rocha, les planches en liège aux formes arrondies, à empiler pour construire mobilier ou environnement modulable de Movecho, une entreprise portugo-suisse spécialisée dans cet ingrédient naturel.

Coups de cœur

Les « Kommoden paradies 02» de Zascho Petkow, des meubles recouverts ou imprimés de décors textiles d’Indonésie (batik) ou du Pakistan, dont le format est défini par le tissu.

Les couvertures en fils mélangés et les tapis aux rayures vibrantes d’esprit ikat de Laend. Des textures brouillées qu’un procédé de fabrication particulier permet de rendre aléatoires, donc uniques.

Rform propose une collection de mobilier design qui combine chaleur du bois et accents de couleurs opaques ou transparents. Réalisés en multiplis de bouleau issu de forêts durablement gérées et plastique solid surface recyclable, les produits sont livrés à plat, abordables et écologiques.

La scénographie toute en brique du stand Serax, un parterre de textures et de rythmes réalisé avec un emblème de l’architecture du Nord.

Au musée Texture

Ouvert depuis l’automne 2014, le musée Texture, un ancien entrepôt de stockage du lin, présente un parcours historique à travers l’histoire de l’industrie et du commerce du lin dans la région de Kortrijk. Outils et savoir-faire, évolutions de l’artisanat à l’industrie, et innovations sont mis en scène à travers une signalétique dynamique, accompagnée d’interviews et d’un film qui nous entraine au fil de la Lys, la « Golden River », à travers l’histoire et la géographie de ce coin des Flandres internationalement connu pour la qualité du « Courtrai flax ».