Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Oct 21, 2015Julie Dao Duy

Sous l’influence de l’urbanwear adulte, et à l’image des dernières collections Finger in the nose, Molo, Little eleven ou encore Little remix, le vestiaire fille opère lui aussi sa « révolution unisexe », préférant désormais la sobriété et le pragmatisme des iconiques garçons à l’embellishment excessif et à la surenchère de décors. Moins de chichi, plus de réalisme et une bonne dose d’allure : telle semble être la nouvelle équation girly.

Piocher dans les iconiques garçons

Teddy en format XL, bombers adouçi, caban rallongé, denim boyfriend, sweatshirt ample et boxy, jog fitté et chemise reproportionnée… Redesignés, nettoyés, les grands classiques du vestiaire garçon s’intègrent en dose subtile dans le vestiaire fille et urbanisent les silhouettes trop girly en les neutralisant.

Accessoirisation sportswear de rigueur

Running shoes, sneakers… Que ce soit pour accentuer le look urbain, décaler une silhouette street ou plus bohème, on mise sur l’accessoirisation sportswear en version authentique ou plus trendy.

 

La touche graphique dynamise

Les neutres, et plus particulièrement les bleus indigos, deviennent des incontournables. Ils sont réveillés par des touches de vifs qui apportent du rythme. Côté animations, place à la sobriété et au stylisé à travers des messages décalés, pictos et graphismes  géométriques.

Priorité aux matières clean et allégées

Finies les matières trop lavées et travaillées. On privilégie les matières innovantes, lisses et nettes : les cotons-polyester qui résistent mieux au délavage, les doubles-faces spacer + lainage en trompe l’œil, plus légers et confortables que les lainages classiques, les jeux de textures et les contrastes de matières subtiles… Quant au denim, il délaisse les influences sportwear au profit d’un esprit plus urbain, brut et clean.