Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Feb 01, 2017Julie Dao Duy

Après l’engouement et le dynamisme de la saison dernière, les salons berlinois SEEK, PREMIUM et BRIGHT de ce début d’année 2017 étaient très attendus. Sophie Roux et Dinah Sultan, stylistes chez Peclers, se sont rendues dans la capitale allemande pour découvrir ces nouvelles éditions. Le climat hivernal a peut-être joué sur l’ambiance générale du SEEK, un peu moins créatif et inspirant que la dernière saison. Les animations de l’été (sérigraphie de t-shirts en live, tatouages gratuits, démonstration de graffeurs, rampes de skate…) se sont faites très discrètes, ou étaient voire même absentes. Si les jeunes marques street et skate s’imposent toujours au SEEK et au BRIGHT, des logos beaucoup plus connus ont fait leur apparition dans les allées. Les authentiques outdoor ont donc pris une importance non négligeable sur ces deux salons. Mais d’une manière générale, on constate encore une fois l’influence de Vêtements, Fenty et Yeezy sur ces salons et surtout chez les marques de sportswear. Quant au PREMIUM, il réaffirme des tendances observées ailleurs, notamment dans les gammes de couleurs, mais n’offre pas de nouveauté particulière.

Points forts couleurs

On constate toujours la présence des roses nudes, beiges et kakis et de gammes sport ou outdoor un peu classiques et à peine renouvelées (bleu, blanc, rouge pour le sport/ kaki bruns et camel pour l’outdoor) dans la majorité des collections, sous influence « casual outdoor ».

 LE JAUNE PRIMAIRE

Ce qui semble nouveau est l’apparition du jaune primaire dans les collections, souvent sur de la maille, façon gros tricot. Ces notes de jaune très franc à tendance fluo ou solaire animent et apportent une touche flashy aux collections axées denim et upper casual.

LE ORANGE VITAMINE

A tendance signalétique, ce dernier est associé à des coloris easy (marine, kaki etc) pour renouveler les gammes classiques, ou au jaune primaire et au violet pour une association explosive !

LE MAUVE LILAS

Le besoin de douceur autour des pastels continue. Cette saison, un lilas à peine saturé vient apporter une touche « weird » aux collections street.  Très nouveau chez l’homme, il est aussi plus assumé et plus décalé qu’un rose déjà-vu. Exploité en maille casual ou même en cuir, en accessoires ou encore en total look, il permet à certaines de pièces de s’affirmer et de sortir du lot.

Points forts matières

MOUMOUTE

Les tissus façon mouton retourné remplacent de manière plus casual et plus cute que le cuir : sur des vestes à zip, comme un renouvellement des laines polaires, mais aussi en version accessoire (sur des chaussures).

MOLLETON RETOURNé

Le sportswear se veut plus rought et détourne ses matières emblématiques pour réinterpréter les basiques de collection. Chez Champion ou encore Ellesse, le molleton se porte à l’envers et détourne par la même occasion les logos.

Les animations

BRODERIES CLEAN

Flat et brillantes, ultra-clean et graphiques, en all-over ou placées, contrastées ou en ton-sur-ton, les broderies s’imposent toujours comme une alternative aux imprimés. Les pictogrammes « cute » et « fun » animent ainsi de simples t-shirts ou sweats. Ces broderies étaient quasi-omniprésentes sur le salon.

La tendance outdoor

L’esprit « montagne » et le look « nouveaux explorateurs » gagne la ville : les chaussures de randonnée se portent en pleine nature comme sur le bitume chez Danner ou Paladium et les traditionnels coupe-vent se parent de poches multiples et gagnent en technicité chez LYPH.

La tendance FENTY

La collection FENTY de Rihanna fait des émules, les doudounes shiny dans des tons tendres et accessoires lacés et argentés pointent leur nez dans les collections.

Nos coups de cœur

Gros coup de cœur pour la marque TWINS FLORENCE (vu au PREMIUM), jeune créateur élu « Talent » par le salon : esthétique contemporaine et androgyne, autour de coupes parfaites, avec un focus sur de belles matières surtout les cuirs, et d’une belle gamme couleurs.

Gros coup de cœur pour la maille folk de l’australien Coogi.

Champion renouvelle son identité et gagne un coup de jeune grâce à sa collaboration avec Wood Wood.

La marque Kangol a quant à elle réussi son pari : elle reste fidèle à son identité et renouvelles ses essentiels de collections grâce à une gamme de couleurs pastels.