Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Dec 22, 2015Julie Dao Duy

Après des années de domination de la street culture japonaise, c’est à la Corée d’imposer sa vision de la mode. Au-delà des clichés kitch et extravagants de la K-pop, une mode pointue qui s’éloigne de la pure fantaisie expérimentale pour une approche plus réaliste : looks inventifs, gimmicks décalés et justesse des volumes… Un mix parfait d’audace avant-gardiste, d’exubérance bien dosée et de pragmatisme qui fait mouche chez la jeune génération bien au-delà du seul continent asiatique. Découvrez 7 marques et designers coréens à regarder de près.

Post K-pop, by Kye

Diplômée de Central Saint Martin, la styliste Kathleen Kye n’est pas une débutante dans l’industrie de la mode. À la fois inspirée par l’énergie de la street culture, du mouvement K-pop et engagée dans la mode éthique, KYE (prononcez Kah-i) mène des expériences vestimentaires résolument tournées vers l’avenir avec différents objets, tels que cordes et chaînes, et met en avant la fausse fourrure dans ses collections.

Expérimentations denim par R. Shemiste

R. Shemiste (à prononcer alchemist) produit des collections originales dédiées aux inconditionnels du denim. En combinant lignes affutées et silhouettes oversized, les deux stylistes Jiyeun Won et Jooho Lee ajoutent à leurs collections une touche féminine, faite de perles et de rubans de soie, de sorte que chacun de leurs vêtements ait un sens, ou du moins “quelque chose dont on se souvient”.

Eyewear concept, par Gentle Monster

Leurs lunettes de soleil animent les conversations de toute la ville. Cette marque sud-coréenne culte est récemment devenue la coqueluche des stars coréennes. Légèrement excentrique et colorée, Gentle Monster revisite les classiques du genre tout en rendant chaque paire unique. En plus de leurs lunettes, les boutiques déploient une ambiance “galerie d’art” se croisant à un design à la fois concept et rustique, qui attire la clientèle vers l’expérience d’un magasin de lunettes de soleil aux allures de musée.

Casual haut de gamme, Low Classic

Créée par Park Jin Sun, Hwang Hyun Ji et Lee Myeong Sin, la marque Low Classic qui a déjà collaboré avec Opening Ceremony pour promouvoir la mode coréenne aux États-Unis. Entre néo-classiques et sportswear US, leurs designs simples et net évoquent le minimalisme 90’s avec une attention toute particulière aux détails qui font de leurs pièces de véritables objets de convoitise pour la jeune génération.

Sportswear ludique, Dim E Cres

Un nom qui provient du terme musical “crescendo e diminuendo”, indiquant que l’on joue de plus en plus fort, puis de plus en plus doucement. Le styliste Hong Bum Kim mène des expériences avec différents tissus techniques dans un style casual oversized, pour une mode street ultra contemporaine.

Street new-school, This Is Never That

Lancée à Séoul en 2009, This Is Never That redéfinit le streetwear coréen old-school. En mixant haut de gamme et casual, la marque expérimente des classiques modernes au style anticonformiste. Très reconnue dans l’univers street de Séoul, This Is Never That a collaboré avec des géants de la street fashion, tels que Vans ou Puma.

Cute normcore, Nohant et blindness

La tendance du “Couple Look” (lorsque les deux membres d’un couple s’habillent de la même manière en signe d’amour) est célèbre pour être née à Séoul. L’idée de vêtements unisexes n’est donc pas étrangère à la société sud-coréenne contemporaine qui voit depuis plusieurs années garçons et filles s’habiller à l’identique. Ainsi, Nohant (prononcez No-Ahng) crée des collections faciles à porter et intemporelles pour hommes comme pour femmes, sans signes distinctifs spécifiquement trop masculins ni féminins. De la même manière, une autre marque coréenne, Blindness, retravaille le concept de normcore avec des phrases et mots “cool et stylés” qui ne veulent absolument rien dire…