Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Jun 26, 2014Julie Dao Duy

Le salon du denim a quitté Paris pour Barcelone.

Sur le forum, un décor de bibliothèque traditionnelle et sophistiquée, un bar clandestin « tripot » plus rustre, et un casino-cabaret.

4 types de joueurs étaient illustrés

« LE FLAMBEUR » (High Roller)
Dandysme chaleureux tout en douceur et souplesse : laine, velours légèrement délavé, broken twill, effets brouillés, maille envers aspect molleton grattés.

« EXPERT »
Variations de bleus, vêtements sur-dimensionnés en denim brut à peine lavés, en twill blue-black, en selvedge recoloriés. Des toiles épaisses, des contrecollés ou des matelassés.

« LE PROVOCATEUR »
Plus énigmatique avec des armures déguisées, des poches secrètes. Doubles faces marqués au laser ou à la glace, enductions de cambouis bizarres.

« AGILE »
Il joue avec la lumière des tissus compacts et éclatants, parfois glacés, plastifiés ou laqués. Stretch sculptant et confortable accessoirisés de points et d’éclats métalliques comme des pierres précieuses. Des motifs inspirés de jeux de cartes avec des numéros imprimés ou tissés.

Les Points Forts

Chez ROYO
Le « quilt » enduit qui gonfle au lavage.
Le denim stretch confort sans polyester (99co/1ea).
Le « suave », un denim ultra doux en mélange coton, tencel, élasthanne.

Chez TAVEX
Toujours du Tri-blend (coton, Lycra, Lycra T400).
Dans leur ligne Denim Therapy, une nouveauté, le « svelt » : tissu aux propriétés cosmétiques, lequel, au contact avec la peau, améliorerait les effets peaux d’orange, stimulerait la circulation, aiderait à éliminer les toxines, raffermirait la peau et l’adoucirait.

Chez BLUE FARM
Du new vintage, des jeans isolants et respirants Thermolite, du shirting au poids très léger. Le « Phantom denim », collection capsule utilisant une technique spéciale de teinture, valorisant les effets d’usure et de blanchiment.

Chez CALIK
Beaucoup de stretch pour denim masculin très confort.
Quelques black on black encore.
Du Modal en chaîne et trame.
Un denim sculpant.
Le denim en Crailar, une nouvelle fibre de lin écologique.

Le salon a eu beaucoup de succès, il y a eu une augmentation de sa fréquentation de 45% comparé à mai 2013.