Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Sep 09, 2015Rémi Le Masson

Alors que nous évoquions déjà il y a quelques mois la nécessité pour le denim de se réinventer face à la montée de l’athleisure qui lui vole la vedette sur son propre terrain, de nouveaux labels émergent et ravivent l’intérêt autour de la vénérable toile indigo.

Loin du registre purement fonctionnel et du traditionnel 5 poches, dans la lignée de créateurs tels que Marques Almeida, qui a depuis remporté le prix LVMH, ou de la jeune prodige Faustine Steinmetz, ces jeunes marques réinventent le denim chacune à leur manière : en version arty, écolo chic, casual edgy… Le jean semble bel et bien être entré dans une nouvelle ère, résolument trendy. Découvrez nos coups de cœur du moment.

STORY MFG : SLOW DENIM

Teinture traditionnelle et écologique, fabrication locale et fait-main, cette jeune marque de denim « slow made » fondée par Katy Katazome et Bobbin Threadbare redonne au jean ses lettres de noblesse. Les pièces d’inspiration vintage modernisées, en indigo naturel ou tendrement recoloriées, ne fonctionnent qu’en séries limitées et sont vendues sur une péniche du Regent’s Canal, à Londres, qui change d’emplacement au gré des humeurs.

KEJI : WORKWEAR FUSION

Récemment fondée par Katie Green, ancienne acheteuse pour net-à-porter originaire de Hong Kong, cette jeune griffe a proposé pour sa première collection un néo-workwear élégant, à la croisée entre références aux uniformes historiques, minimalisme 90’s et élégance fonctionnelle inspirée par Claire McCardell. Un chic utilitaire, résolument contemporain et féminin, travaillé dans un denim traditionnel japonais, épais et endurant.

ARIES : ARTY CUSTOM

Fondée par Sofia Prantera et Fergus Purcel, cette jeune griffe anglo-italienne défend une vision à la fois glam’, arty et insolente du denim avec ses jeans customisés : coups de pinceaux nerveux, graffitis naïfs et patchs « glitter » destructurés, le tout sur mini-jupes, blousons casual ou 5 poches « boyfriend cut » pour un effet pièce unique empreint d’audace punk… L’improvisation créative élevée au rang mode.

69 WORLDWIDE : CASUAL CONCEPT

Connue pour avoir collaboré avec le très hype DIS magazine, cette marque californienne dont nous parlons également dans notre thème Singulier de l’été 17, réinterprète les iconiques du « vestiaire monde » (hoodies, djellabah, parkas, jumpers, kurta, t-shirt…) en denim stonewashed. Au final, des pièces minimalistes, métissées et edgy, qui se veulent sans distinction de genre, de culture et de classe, portées avec une dose de dérision par des modèles non-professionnels aux physiques parfois atypiques. Le créateur de la griffe, le(la) mystérieux(se) A. Halford, préfère d’ailleurs conserver l’anonymat afin de rester cohérent avec le caractère non genré, mais aussi « sans origines fixes » de la marque.

BETHNALS : BASIQUES UNISEXES

Fondée par Melissa Clement, ancienne acheteuse chez Topshop, la marque Bethnals a récemment ouvert un flagship à Londres dans le quartier Spitalfields. Elle va puiser dans l’héritage authentique qu’elle nettoie et modernise pour des pièces intemporelles qui surfent sur la tendance basique unisexe : simples, fonctionnelles, neutres et sans autre fantaisie que quelques fines rayures baseball ou club plus graphiques.

TU ES MON TRESOR : EMBELLISHMENT DE LUXE

Fondée contre toute attente par deux japonaises, Aimi Fukumoto et Miki Aizawa, cette marque popularisée par Rihanna et la top anglaise Jourdan Dunn réinvente le denim version glam’ et dressy en ponctuant le traditionnel 5 poches de détails  précieux et girly : perles et pierreries oversized, broderies, plumes, nœuds, strass et pompons… Pour un look casual luxe de jour comme de nuit, bien loin d’un registre purement fonctionnel.