Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Jun 03, 2015Julie Dao Duy

Après avoir été chics, institutionnels, épurés et même discount, les salons de coiffure s’attaquent à un nouveau marché, celui de la fast-haircut. La coupe de cheveux comme accessoire de mode, comme signe d’appartenance au groupe est devenu le must-have des ados en quête de style.

Initié par Tony and Guy qui proposait de nouvelles techniques de coupes en accord avec une clientèle très pointue, réalisées par des techniciens aux looks edgy ; cette recette est depuis reprise par d’autres marques qui poussent le concept en matières de technique, de décoration, mais aussi de réactivité et d’interactivité avec le monde de la mode.

Un nouveau secteur encore relativement confidentiel mais qui met le doigt sur le besoin émergent de fournir à ces Millenials toutes les possibilités de s’offrir un style pointu sans se ruiner, dans une ambiance à mille lieues des clichés adultes.

BLEACH LONDON : (Dé)COLORATIONS EGDY

Situé à Dalston, le nouveau quartier trendy de l’est londonien, Bleach London est l’emblème des Sea Punk et fashionista en quête d’originalité. Leur spécialité : des colorations aux teintes ultra saturées et au plus proche des dernières tendance mode : pastel, tie and dye, décolorations extrêmes, tout est possible dans ce salon aux faux airs de chambre d’ado, où les produits côtoient bibelots kitsch et moodboards aux murs façon Tumblr. Librement inspiré des coupes punk londoniennes des années 80, Bleach London reprend cette tradition « made in UK » en y insufflant un esprit cute et radical.

 

Icônes : Katy Perry, Charlotte Free, Panteros 666, Kylie Jenner, Willow Smith

YMC – YOUNG MIC STYLING : HYPE AND COOL

Une déco vitaminée d’inspiration Memphis, coiffeurs au look hipster… Cette nouvelle chaîne de salons lituaniens signée studio Kitsch Nitsch reprend les codes chers aux ados 2.0 : ceux de l’esthétique Tumblr. Des mohawk et undercuts féminins aux bananes crêpées masculines, le salon propose les derniers styles inspirés des jeunes people et stars du moment. YMC propose une nouvelle vision du secteur en développant nombre de salons situés dans les quartiers hypes et centres commerciaux, reprenant les mêmes recettes que sa marque mère, l’idée étant de démocratiser la coupe mode au même titre que la fast fashion.

 

Icônes : Brooklyn Beckham, One Direction, Demi Lovato

TOPSHOP BEAUTY ROOM : LA FAST-BEAUTY

Le plus connecté à la fast-fashion, le Beauty Room du flagship Topshop d’Oxford street se situe au plein milieu des rayonnages de vêtements, ouvert sur une baie vitrée donnant sur les multiples escalators du shop. Fort de son expérience mode, et après avoir lancé sa gamme de produit de beauté en 2009, Topshop décide d’intégrer pleinement le rituel beauté au sein de ses magasins, une manière de passer plus de temps en magasin mais aussi de composer son look Topshop des pieds à la tête. Nail Art japonisant, coiffeurs stylés, et même un service barbier pour s’occuper des hommes composent certains des nombreux services de ce salon de beauté. Très axé mode, très connecté à la rue, le salon a le mérite de garder toute légitimité grâce à ses cobranding avec Bleach London pour les teintures ou WAH Nails pour l’onglerie.

 

Icones : Iggy Azalea

SEAGULL HAIR : EASY GLAM

Premier salon du genre à New-York situé au plein cœur de Manhattan, le rôle de Seagull hair est d’introduire l’excentricité capillaire dans la capitale du slick look. Inspiré du savoir-faire coloriste des Londoniens, Seagull maîtrise aussi parfaitement le look red carpet cher aux stars du R’N’B et aux actrices. Brushing wavy, ombré hair, frange pinups… Les styles sont variés et touchent des jeunes filles en quête  d’une féminité affirmée. Seagull hair propose un mélange parfait de glam new yorkais et de punk Londonien.

 

Icônes : Ariana Grande, Chloë Moretz

ROCK HAIR: ESPRIT PUNK

Ampli à fond, coiffeurs tatoués, déco vintages façon vide grenier, Rock Hair cumule tous les clichés du salon de bobo parisien à ceci près qu’il apporte une lourde dose d’influence rock dans son univers. Ici pas de brushing lisse mais plutôt mises en plis, crêpages, crêtes, cheveux longs masculins… L’esprit punk dans toute sa splendeur.

 

Icones : James Bay