Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Jan 27, 2016Julie Dao Duy

Un salon toujours incontournable concernant l’offre linge de lit et bain, comparé à Maison & Objet, où certaines marques ont choisi récemment de ne plus exposer.

En résumé cette saison :

– Des collections dans un esprit plus « casual » facile à vivre.

– L’importance du « lifestyle » incarné par des collections plus multi-produits et leurs scénarisations.

– Une grande majorité des marques qui continuent d’intégrer le photoprint trompe-l’œil comme langage graphique incontournable dans leurs collections.

– Côté couleurs, une tendance vers des gammes adoucies et blanchies fait son apparition, en s’éloignant des harmonies vives et flamboyantes des saisons précédentes.

Nos coups de coeur

CF by CHRISTIAN FISCHBACHER

Le fabricant suisse Christian Fischbacher lance une nouvelle collection de linge de lit et d’éponge, caractérisée par un look naturel et décontracté. Les produits de la « Bittersweet Collection » ne se repassent pas et se mélangent facilement entre eux.
Côté matières : « Easy Satin » satin coton réversible, « Casual Percale » coton lavé et essoré, « Crispy Linen » mélange coton & lin avec un aspect froissé main, « Tumbled Jacquard » coton lavé et essoré, « Slow Cloqué » coton à l’aspect ondulé grâce à ses deux chaînes et enfin « Soft Twist » une éponge dense, souple et absorbante.
Côté couleurs : des pastels adoucis, des neutres doux complétés d’un accent jaune vif. Sur le stand, une superposition de couettes, coussins et matelas dans joyeux désordre communiquent le coté « Easy Life » de la marque.

LINUM

La société suédoise a restructuré son offre commerciale et propose dorénavant une seule collection pour les différents marchés. La collection est divisée en 2 parties : les essentiels et les saisonniers et a été enrichie de nouveaux supports textiles : soie, velours de coton, jute et chanvre. La collection SS 2016 s’inspire de l’Art Nouveau suédois avec de magnifiques imprimés floraux, dans un esprit gravure.
La marque est devenue plus « lifestyle » avec de nouveaux produits : planches à découper en chêne ou en marbre vert, tablier et sets de table en cuir, plateaux en contreplaqué laminé, bougeoirs en laiton, et transat en bouleau.
Le stand de Linum était le plus séduisant du salon, résultat du mélange harmonieux de ces ingrédients !

EIJFFINGER

Le fabricant de papier peint hollandais présentait deux collections que nous avons particulièrement appréciées. Inspirée des tableaux de l’âge d’or hollandais,  « Masterpiece » propose des motifs floraux spectaculaires. Un mélange de roses, tulipes, hortensias, dahlias, peintes à la manière des anciens maitres, qui deviennent modernes par le changement d’échelle !
Développée en collaboration avec Rice, marque de déco danoise, la deuxième collection « Everyday Magic » propose des décors frais et charmants, autour des rose et bleu ciel : nombreux motifs floraux, mais aussi oiseaux, carreaux vichy, pois …et contrefond en raphia acidulés…

SNURK 

La jeune marque hollandaise propose 2 nouvelles lignes de linge de lit, toujours conçues en photoprint hyperréaliste, dans un esprit ludique et artistique : « Toothpaste » rayures de dentifrice et « Candy Blast » jeté de bonbons mélangés. Les couettes de Snurk sont imprimées sur de la percale ou sur de la percaline de coton, une qualité supérieure, toutes 2 bio.

Focus couleurs

ORANGES ADOUCIS

Nouveaux et fort présents dans le linge de lit et l’éponge, pour les unis mais aussi dans les décors. Des nuances d’oranges plus corail, fraîches et blanchies jusqu’aux nuances plus jaunies, chaudes et épicées, travaillées en association avec blanc, vert menthe clair et gris clair.

Points forts décor

GÉOMÉTRIE

Rayures & carreaux, un esprit plus sobre et unisexe qui s’exprime plus particulièrement en gris cette saison. Thème néo-marin raffiné où le gris remplace le marine chez Elegante, rayures progressives où le gris se marie avec un beige texturé pour Joop, rayures matelas et bayadère brouillée sur flanelle pour San Pedro, ou carreau vichy agrandi dégradé du gris au rose comme blanchi par le soleil pour « Guana Bluegrey » de Beddinghouse.

Les carrelages céramiques ont « le vent en poupe », du papier-peint au linge de lit. Façon mosaïque mauresque chez Grandéco, patch multi-tailles d’inspiration azuleros et particulièrement bien mis en scène chez Brewster, camaïeu artisanal pour « Art Home » de Beddinghouse, ou plus frais et revisitant les traditions hollandaises avec la collection de Pip Studio.

Les tissages artisanaux, vrais ou en photoprint trompe-l’œil, se remarquent. Un esprit plus rough, particulièrement présent et nouveau chez Kas qui s’exprime en bicolores ou neutres réhaussés d’un éclat de couleur. Fils flammés, mélanges d’armures, bicolores graphiques, une inspiration art & craft déclinée en trompe-l’œil hyper trompeur pour le linge de lit « Freeport grey » ou la ligne K.A.A.T. de Beddinghouse.

Losanges & triangles, le duo vedette des rythmes géométriques actuels. Losanges estompés comme des reflets sur les couettes d’Esprit, façon grille en positif-négatif pour l’éponge de Cawo, tracés discrets et dorés pour le papier-peint de Casadéco, ou plus spectaculaires avec le patch paysage de la collection « Faux semblant » d’Ugépa, ou « Shades of sea aquablue » un camaïeu d’unis de Beddinghouse.

FAUX UNIS

L’inspiration minérale, perdure et se développe avec de nouvelles collections autour du marbre, ou de motifs graphiques aléatoires inspirés des veines des agates. Nouvelle collection de papier-peint « Materials » de Piet Hein Eek pour NLXL : trompe-l’œil de dalles de marbre blanc ou noir avec un très grand rapport, et existant aussi en 2 versions imprimées sur papier métallisé or. Version zoom avec les coussins « Macro minéral » de Snurk. Expression plus imaginaire avec le papier-peint de Filpassion, ou coloré et hypnotique 70’s avec ceux de Brewster et The Design Department. Echelle plus réduite et avec de la préciosité pour « Nacre » de Nobilis, un tissage à base de vraies particules de coquillages nacrés.

Brouillés 50’s, comme des néo-tweeds plus irréguliers et arty, du papier-peint « Pollock » de Casamance, au tissage aspect soie sauvage « Nubie » de Elitis, jusqu’au linge de lit imprimé sur satin de Joop.

IMAGERIE NÉO RÉALISTE

Livres et albums photos se ré-inventent sur les murs, entre collages créatifs et recyclage arty. Version newspapers rétro de Rasch, nostalgie néo-bistrot de Eijffinger, vieux livres jaunis et dessins au crayon superposés pour la « Biblioteca » de Ekaterina Panikanova pour NLXL, patch-photos sépia sur papier métallisé « Safari » pour Misia, la nouvelle marque du groupe Casamance.

City incontournable, la ville se recompose : panoramique photographique à l’angle plongeant pour Casadéco, redessinée en camaïeu noir & blanc pour Rasch, carnet de croquis romantique pour Palitra, ou frise XXL en photoprint sur couette pour « Summer story » de Beddinghouse Studio.

FLEURS

De manière générale, il y a moins de fleurs que les saisons précédentes. Nous avons observé deux expressions florales actuelles qui « résistent ».

Fleurs au pinceau, des compositions libres, peintes à la main, en moyen ou grand format, travaillées sur du blanc (Vandyck) ou des fonds dégradés acidulés (Bluebellgray), parfois associées à des mini-géométriques (Kas).

Fleurs herbier, comme des bouquets éparpillés, des mélanges de fleurs et parfois de baies champêtres sont réalisés avec délicatesse et précision, en multi-couleurs. En all-over ou en placé, sur fond blanc optique (Fischbacher et Yutes), coloré grisé (Essenza) avec parfois un contrefond d’ombres (Pip Studio).

SCINTILLANTS BLING

Innovation « remarquable » et effet waouh pour les parures « Céleste » de Schlossberg, des housses de couette en satin brodée d’étoiles et illuminée de Led comme des étoiles, qui peuvent se laver à 60° et ont une autonomie de 12h.
Des strass plus luxe classique, en semis multicolores et multi-taille sur les coussins de la collection Valeron (Zorlu Textiles Group), ou en arabesques ornementales et symétriques sur les papier-peint de PNT Wallcoverings (made with Fazowski crystals)

Points forts matières

EFFETS STONE WASHED

Les touchers lavés très actuels dans le linge de lit depuis plusieurs saisons se développe maintenant sur le textile de bain, tapis et coussins déco. Cette ambiance « casual » avec des effets délavés blanchis, froissés, pigmentés, usés, sera partout dans le linge de maison pour l’été 2016 !

VELOUTÉS

Les touchers doux continuent pour les tissus d’ameublement ainsi que pour les papier peints : des revêtements muraux matelassés aspect daim, en passant par les velours frappés jusqu’aux imprimés floqués.

Focus éponge

Parmi les nouveautés : des grammages lourds en chinés bicolores, voire tricolores graphiques. Mais aussi des grammages légers travaillés en bi-faces, à utiliser comme une fouta : une face lisse et une face bouclette, ou recto-verso en bouclette, combinant photo-print d’un coté et uni coloré de l’autre. En terme de finitions, nombreuses franges, façon serviette de hammam non nouées, ainsi que toujours quelques touches précieuses en lurex sur les liteaux.

Forum "well-being 4.0"

Déplacé dans le hall 6.0, le forum de Tendances 2016-17 conçu par WGSN comme un parc à thèmes, disposait d’un vaste espace brut pour scénographier la thématique « Well Being 4.0 », une vision sensée nous propulser dans un bien-être post-digital, c.a.d. après l’ère du 3.0.

Au cœur du forum, un espace consacré à la gamme de couleur, « the Sun Heart », baignait dans une lumière séquentielle qui rendait leur lecture régulièrement improbable. Tout autour, des structures, grands cocon ajourés en bois, mixant textiles et recherches matières de jeunes créateurs-designers, illustraient cette tendance, synthétisée autour de 4 concepts, Protect, Nourish, Enrich & Energise. 

Le cocon HOSPITALITY + concept Protect, se concentrait autour d’une recherche d’harmonie, de sérénité et de pureté. Esprit refuge intemporel avec textiles blancs et neutres clairs d’inspiration thérapeutique, projection artistique autour du sommeil, et sessions de méditations et d’aroma-thérapie toutes les 2h.

Le cocon SUSTAINABILITY + concept Nourrish. Entre laboratoire du futur et herboristeries d’hier, une vision contemporaine et très attractive de la Nature. Packaging et rangements fonctionnels détournés servaient de support pour présenter des textiles aux textures organiques, ou au look recyclé sophistiqué, dans une large gamme de verts, bruns, neutres clairs et jaunes verdis.

Le cocon CRAFT + concept Enrich, hybridait savoir-faire textiles traditionnels et techniques contemporaines innovantes, pour créer un nouvel artisanat décoratif et très matériel, autour du papier, de la laine et de la soie, des oxydations métalliques et des cristallisations minérales.

Le cocon TECHNOLOGY + concept Energise, se combinaient dans un espace au look « futuriste », à base de modules hexagonaux. La rencontre de la couleur et de l’énergie se matérialisait avec des décors graphiques et multicolores, des brillances holographiques, des résilles et des découpes laser. «Mycoocoon», un module de relaxation proposait aux visiteurs une pause pour  vivre une expérience couleur immersive et polysensorielle.

Un 5e cocon, INTIMATE RETAIL, tentait de proposer, de façon assez abstraite, des pistes de mise en scène pour créer proximité et confiance avec les consommateurs. L’expérience se poursuivait dans le hall 11.1 sur 2 espaces, the «House of Emotions» autour de l’idée d’intimité et de personnalisation et «Retail journey» autour de l’expérience et de la rencontre, pour concurrencer un commerce de plus en plus digital, dématérialisé et global.