Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Dec 20, 2017Julie Dao Duy

Par Elen Pouhaër

Première cellule cosmétique hébergée au sein de la Station F de Xavier Niel, La Bouche Rouge mêle glamour, éthique et nouvelles technologies, avec une collection inédite de rouges à lèvres précieux, éco-responsables et personnalisables, qui renouvelle les codes du luxe. Rencontre avec Nicolas Gerlier, son fondateur, qui a fait ses armes à la direction marketing de Lancôme et Armani chez L’Oréal.

 

QUELLE EST LA GENÈSE DE LA BOUCHE ROUGE?

Après plus de dix ans d’expérience dans les cosmétiques luxe, un constat s’est imposé : on ne peut plus produire comme il y a 30 ans. Nous devons aujourd’hui repenser l’univers de la beauté et lui donner du sens.

J’ai souhaité fonder une Maison de beauté luxe et écoresponsable en recréant un lien fort avec l’excellence artisanale française afin de renouer avec une vision plus humaniste de la beauté.

 

Cette vision se retrouve dans le savoir-faire de la fabrication du rouge-à-lèvres, que l’on coule à la main, mais aussi le travail de maroquinerie pour l’écrin qui l’habille.

Tous nos produits sont fabriqués en France, les packagings sont plastic-free tandis que la recharge couleur est sans Polypropylène et Polyoxyméthylène.

Il s’agit d’inventer le luxe de demain, à l’image des Maisons de parfum qui ont apporté une nouvelle vision de la parfumerie. Celle-ci ne tient pas uniquement dans un logo mais dans un savoir-faire et une approche différente.

QUELLES MARQUES DE SOINS ET COSMÉTIQUES VOUS INSPIRENT AUJOURD’HUI?

Des griffes telles que VeledaFrederic MalleByredoHermès ou encore Astier de Villatte

Pour le lancement de la marque, la make-up artiste Wendy Rowe a imaginé une première collection de six teintes allant du nude au rouge seventies tandis qu’Anja Rubik, égérie de La Bouche Rouge, signe deux autres modèles.

 

Pourquoi avoir lancé la Bouche Rouge avant la mise en place du service de personnalisation, disponible à partir de janvier 2018 ?

Le sur-mesure est un service qui sera proposé, cependant la Bouche Rouge ne résume pas uniquement à ce service.

A l’image de Stella McCartney dans la mode, le concept est de s’éloigner du côté souvent « agro » des marques éthiques. Nous résilions une certaine esthétique tout en servant une vision écoresponsable. Nos valeurs mêlant tradition et modernité, la quête du sans plastique, de l’excellence des ingrédients, le tout dans un objet rechargeable, doivent prendre le temps d’être racontée avant de mettre en avant une innovation majeure qui vient au service de ces valeurs.

 

QUELLE EST VOTRE STRATÉGIE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX ?

Nous nous sommes lancés exclusivement sur Instagram qui est, pour nous, le réseau social le plus intéressant.

Le rouge-à-lèvres est l’un des produits les plus visibles sur les réseaux sociaux. On ne fait pas de selfie sans rouge-à-lèvres. On pourrait le comparer au sillage d’un parfum dans la vie, le rouge est une signature. Avec La Bouche Rouge, le lipstick devient le manifeste d’une idéologie écoresponsable.

 

Les rouges-à-lèvres sur-mesure sont réalisés à partir d’une photographie ou un d’objet via votre site ou votre appli.

QUEL EST LE PROCESSUS DE FABRICATION ?

Ce procédé exclusif breveté, s’inspirant de l’industrie pharmaceutique, permet de fabriquer en très petites séries.

Nous pouvons ainsi produire des rouges-à-lèvres dans des flacons de 20ml au lieu de cuves d’aluminium de trois mètres cubes utilisées habituellement dans le secteur.

Nous n’avons pas non plus les mêmes contraintes de formulation : pas de conservateurs ni de parfum pour masquer les odeurs de produits chimiques, pas d’allergènes, de micro plastiques, de graisse animale ou de perturbateurs endocriniens. Nous travaillons uniquement avec des ingrédients de haute qualité, ce qui nous permet de créer les rouges-à-lèvres au pigment près.

Les infusions de pigments maison nous permettent d’obtenir une tenue et un confort absolu.

COMMENT ENVISAGEZ-VOUS LE FUTUR DE LA BOUCHE ROUGE ?

Le but est de toujours développer des produits d’exception et d’apporter une formule toujours plus innovante sur le marché qui concilie luxe et écoresponsabilité.

Nous sommes en contact avec différents concept stores et grands magasins dans le monde. Aujourd’hui à Paris, vous pouvez nous trouver chez Colette et au Bon Marché. Aux États Unis, chez The Webster et prochainement un autre grand magasin.

Nous allons également proposer des collaborations avec des créateurs mode et maroquinerie mais également avec des artistes que nous aimons tels que Sylvie Fleury.

Retrouvez la Bouche Rouge dans notre prochain cahier Beauté FW 19-20 (sortie le 8 janvier 2018)