Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Jan 02, 2018Julie Dao Duy

Par Julie Dao Duy et Dinah Sultan

Depuis le désert du Sinaï dans les années 40, où les soldats israéliens arborent ce chapeau de toile aux larges rebords pour protéger leur nuque des attaques ardentes du soleil, aux Irlandais des années 60 et 70 qui l’adoptent pour se promener dans les rues de Dublin, en passant par le héros de la célèbre série américaine « Gilligan’s Island », diffusée sur CBS de 1964 à 1967, et enfin par Rihanna qui le consacre en 2015… Le  bob  (contraction de « Robert », surnom des soldats de l’infanterie légère) a traversé les époques et les styles, opérant progressivement son véritable come-back fashion.

 

Cette saison, les défilés, mais aussi les marques et campagnes publicitaires l’ont érigé en accessoire de mode incontournable.

Marc Jacobs le met à l’honneur dans la dernière campagne de Marc Jacobs Beauty, avec la magnifique Adwoa Aboah. En paille tressée glossy, il apporte une touche de raffinement et une note d’outdoor chic.

La ligne de denim d’Acne Studio, Bla Konst, a choisi quant à elle de collaborer avec l’artiste, surfeur et musicien californien Alex Knost pour sa collection FW 17-18, s’inspirant de son style et de son travail. Le mannequin de la campagne y arbore un bob rembourré pour l’hiver, avec deux lacets colorés nonchalamment noués au niveau du cou.

La marque de sportswear FILA le met également à l’honneur dans sa nouvelle campagne, shootée par Tauriq Dolley en Afrique du Sud et rendant hommage à la jeunesse de Cape Town. Estampillé du logo « AFRICA » et avec un design revisité, il se féminine.

Si le bob occupe déjà une place de choix dans l’accessoire masculin, le célèbre couvre-chef opère un revirement fashion chez la femme, s’émancipant progressivement du streetwear et du normcore.

Sur les derniers défilés de Paris, Londres, Milan et New York, quelques tendances se dessinent. L’outdoor se renouvelle avec des matériaux plus tech’ et des détails « explorateur ». Le bob réinvente également le chapeau cloche, pour un look « petit marin » modernisé et stylisé. Enfin, il prend une vraie tournure couture sophistiquée.

RENOUVELLER L’OUTDOOR

Le bob, accessoire de mode multi-saisons, s’adapte aux aléas climatiques. Dans les derniers défilés SS 18, il twiste le look « explorateur en ville ». En version tech’, avec sangle en nylon rose chez FENTY, en grosse toile et nouveau camouflage chez Mickael Kors ou encore assorti à un imperméable british’, avec cordon de resserrage chez Versus Versace.

Mention spéciale bien sûr au bob Chanel, aussi délicat que discret, tout en transparence et élégance. Il semblait protéger les mannequins d’une brume légère émanant des cascades d’eau du Grand Palais, transformé pour l’occasion en un paradis luxuriant.

ESPRIT PETIT MARIN

Le chapeau cloche, symbole des années 20, se modernise et embrasse le look « petit marin », un brin enfantin. En version néoprène pour plus de protection chez Kitsuné, il se décline dans des tons jaune citronné, très kawaï. Entre Riviera et Bretagne, les couvre-chefs d’Arthur Arbesser, modernisent l’esprit marinière. Les rayures se portent alors en total look, illuminées de quelques touches jaune pastel. La forme du bob marin s’allonge et gagne en élégance, en monochrome couleur crème, ou encore en damier modernisé et twisté d’un vert feuille vibrant.

SOPHISTIQUÉ COUTURE

Chez Kenzo, le bob se détourne définitivement du casualwear pour gagner en sophistication. En cuir verni lisse ou imitation croco, il « chic-ise » certaines silhouettes. Victoria Beckham apporte elle aussi au traditionnel bob une touche plus luxe dans le choix des matières et en total look.