Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Feb 18, 2016Julie Dao Duy

Après la multiplication des cours de cuisine au contact de grands chefs, c’est désormais au tour des designers de livrer une partie de leurs secrets dans des ateliers accessibles à tous.
Surfant sur le désir grandissant de mettre la main à la pâte côté consommateur, ils tendent à démocratiser la pratique du design tout en mettant leur savoir-faire et leur créativité au service d’une vision plus pro, qualitative et léchée du D.I.Y, encore souvent synonyme d’amateurisme et de bricolage approximatif.

The French Vikings : Design & Craft

En plus des objets vendus dans leur boutique en ligne, ces deux jeunes artisans reconvertis proposent aux particuliers des ateliers “béton” pour fabriquer soi-même des lampes design.
Dans un loft du 18ème arrondissement, ces ateliers d’une durée de 3 heures réunissent environ 13 “élèves” par session dans une ambiance conviviale et décontractée, entrecoupée d’une pause apéro. Chaque “élève” se voit expliquer les rudiments du design et du travail du béton, et in fine, repart avec sa lampe D.I.Y dont il aura choisi la couleur.

Make my lemonade

À l’origine du blog D.I.Y (mode et déco) Makemylemonade, il y a la jeune styliste française Lisa Gachet. Ancienne de chez Yves Saint-Laurent et de la marque de mode enfant Bonpoint, devenue ultra populaire pour ses tutos mode, design et déco hyper léchés, à tel point qu’elle vient de lancer sa propre marque de vêtements et d’ouvrir une boutique-atelier (le “lemonade studio”) en plein Paris qui lui sert de showroom mais aussi d’espace où sont organisés des tutos avec des particuliers les dimanches après-midi.

L’enseigne Ikea s’est d’ailleurs récemment associée à la jeune designer pour un workshop créatif placé sous le signe du détournement d’objets vendus par le géant suédois. Au menu : customisation en version mouchetée d’un set d’assiettes et de tasses grâce à de la peinture spéciale céramique, et réalisation d’un tote bag à partir du tissu « Hemtrevnad » colorié avec des feutres textiles.

Heju

Hélène Pinaud et Julien Schwartzmann, deux jeunes architectes et designers, ont récemment crée ce blog DIY qui leur sert de vitrine où sont concentrés toutes leurs créations, coups de cœur, idées… Et se sont rapidement associés à plusieurs marques, magazines et lieux différents pour proposer des ateliers créatifs dans le style “Scandinavo-Memphis” qui les caractérisent.

Avec le magazine Milk Déco par exemple, dans lequel, ils nous apprennent comment détourner des éléments du quotidien pour en faire de jolis objets, comme par exemple une lampe réalisée à partir d’un tuyau de plomberie trempé dans le rose et d’un matériau isolant granité. Mais aussi avec le magazine Mint pour lequel ils imaginent un nouveau DIY en accord avec la saison, la destination ou la thématique traitée dans chaque numéro, comme par exemple un plateau en béton coulé facilement réalisable chez soi.

Pour Draft, boutique-atelier et espace de coworking situé dans le 18ème arrondissement de Paris, ils ont proposé de réaliser un organisateur mural design lors d’un wokshop créatif, qui permet de tester différentes techniques et outils (découpe laser, scie à onglet, peinture…) Et pour le salon Klin d’oeil qui met en avant la jeune création, toujours à Paris, ils ont imaginé un atelier pour réaliser des marbrures sur papier et des reliures à la japonaise.