Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Dec 02, 2015Julie Dao Duy

Un peu plus tôt cette année, nous pressentions déjà l’avènement de l’erreur et du défaut assumés comme les prochaines valeurs montantes en réaction au culte de la performance et à l’homogénéisation ambiante.

Aujourd’hui en effet, avec Photoshop, les filtres Instagram, l’explosion de la chirurgie esthétique et la démocratisation de l’accès à la mode, la perfection n’est plus synonyme de rareté. Au contraire, c’est désormais dans l’imperfection que reside l’ultime forme de beauté.

Et alors que jusqu’à présent, les publicités cosmétiques imposaient un certain idéal, les lignes commencent à bouger.
La marque française de beauté Vichy s’engage au contraire dans une voie d’émancipation complètement opposée, avec fun et optimisme : sa nouvelle campagne, “Your skin deserves better” /“Votre peau mérite mieux”, au slogan “Forget Flawless” / “Oubliez la perfection”, véhicule l’image d’une beauté vraie, authentique, non Photoshopée, et célèbre la diversité de tous les âges. Et de son côté, Kate Winslet, a récemment annonçé que sa prochaine campagne Lancôme se ferait sans l’aide de Photoshop !

Même le mythique calendrier Pirelli a radicalement rompu avec le passé pour sa toute nouvelle édition 2016. Les plastiques parfaites et les poitrines dénudées ont été remplacées par des clichés en noir et blanc de femmes accomplies qui assument leur corps ou leur âge, (Serena Williams, Amy Schumer, Yoko Ono…) photographiées telles qu’elles sont réellement, fortes mais naturelles, le tout shooté par Annie Leibovitz.

 

Exit donc le temps où l’on camouflait ses imperfections sous l’épaisseur des fonds de teint. La quête d’une beuté idéale appartient bel et bien au passé et les marques cosmétiques misent désormais sur des produits plus légers, qui subliment les défauts plutôt qu’ils ne les masquent.

Nudestix : le crayon de maquillage sans superflu

Nudestix est une collection de maquillage qui se veut rapide et facile à l’emploi. Créée par deux jeunes sœurs, Ally and Taylor Frankel, cette ligne de maquillage au look naturel se présente sous la forme d’un simple crayon qui rompt avec l’attirail traditionnel et s’applique directement sur le visage. Il peut tout à la fois masquer, hydrater et démaquiller, le tout dans des teintes légères de nudes pour un effet “à peine maquillée”, très naturel.

Perricone MD: l'anti-âge imparfaitement parfait

Alors que la plupart des marques de cosmétiques promettent encore de remonter le temps et d’aider les femmes à se sentir jeunes à nouveau, Perricone MD propose plutôt d’accompagner les signes de l’âge, grâce à une ligne de soins baptisée No-Makeup. Conçue par le Dr Nicholas Perricone à partir de technologies de pointe anti-vieillissement, la ligne No-Makeup (composée d’un “no-lipstick lipstick”, d’un “no-bronzer bronzer”, d’un “no-blush blush”…) redonne une peau jeune, corrige les taches brunes sans avoir l’air d’être maquillée à outrance.

Freck yourself : créer ses propres taches de rousseur

Evoquée précedemment dans notre rubrique Perspective(s), la tendance aux fausses taches de rousseur prend de l’ampleur. Après qu’elle ai gravi podiums, (Francesco Scognamiglio, Preen, Richard Chaï ou encore Edun), certaines grandes enseignes s’en sont emparé, comme par exemple Topshop et son « freckles pencil. Plus récemment, la marque “Freck yourself” ” imaginée par Remi Brixton fait beaucoup parler d’elle via sa campagne Kickstarter en proposant des patchs auto-adhésifs, à appliquer sur les pommettes, qui laisse apparaitre des tâches de rousseur pour une durée de 48 heures.