Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Apr 20, 2016Rémi Le Masson

La troisième édition du salon MakeUp In Seoul a eu lieu les 6 et 7 avril dernier à l’hôtel Conrad, en plein cœur de la capitale coréenne. Avec une augmentation de 20% du nombre d’exposants et des visiteurs venus des quatre coins du globe, le salon se dote d’une dimension de plus en plus internationale. Chine, Japon, Brésil et Corée étaient à l’honneur de cette édition. Le salon a  réuni les professionnels du secteur autour de nouvelles textures, de propositions de couleurs, de packagings innovants et proposait aussi des conférences animées par des experts. Préoccupations éco-friendly et textures liquides sont les deux points fort du salon, repérés par  Lucille Gauthier notre expert beauté chez Peclers.

En alliant nature et innovation,  les nouveautés produits du salon MakeUp in Seoul s’inscrivent parfaitement dans un futur plus réaliste, soucieux de l’humain et de l’environnement, comme annoncé dans notre thème Explorer, du cahier Beauté FW 17-18.

Innovation et produits naturels sont bien au rendez-vous pour les produits KOLMAR. La marque se démarque non seulement par ses cosmétiques et soins « sur-mesure » adaptés à chacun, mais aussi par des textures nouvelles, plus liquides et gélifiantes. Elle dévoile en avril une collection intitulée « the beauty of bacteria », une ode au rôle protecteur de notre faune bactérienne 100% naturelle, nécessaire à la santé de notre peau et donc à protéger et à entretenir (une tendance abordée dans notre article « La beauté bacterie-friendly »).

La marque française Strand propose elle aussi une texture gel pour un baume composé d’ingrédients naturels inattendus : des pépins et noyaux broyés. Et comme en clin d’oeil à la nature, la marque propose aussi un démaquillant à la texture de sève. Pour épouser au mieux ses produits eco-conscious la marque dévoile aussi un packaging « Ecolution » : il s’agit d’un pack airless éco-conçu, dont la poche souple, intégrée dans le flacon se résorbe au fur et à mesure de la consommation du produit, de manière visible, indiquant la quantité de produit restante.

Du côté des vernis, l’éco-conscious prend de plus en plus d’importance chez Fiabila et la tendance du vernis en spray se confirme chez Chromavis.

En marge de l’innovation eco-conscious, une autre tendance se généralise : les textures poudre gagnent le terrain du lipstick, notamment chez Bonne. Plutôt qu’une texture souple, crème, gloss ou mat, Bonne propose une gamme colorée de « poudres à lèvres ».

Et enfin, à noter, la « séoulista » a fait l’objet d’une conférence menée par la directrice de marque Héra. Encore plus consommatrice de produits de beauté, toujours plus pointue et perfectionniste,  elle détrône la Parisienne ou la New Yorkaise.