Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Nov 29, 2016

Alors que le Grand Musée du Parfum va ouvrir ses portes au cœur du Faubourg Saint-Honoré le 16 décembre 2016, proposant un parcours inédit au cœur du monde des senteurs, les initiatives se multiplient pour offrir de nouvelles expériences multisensorielles, de la toute première fragrance signée Gosha Rubchinskiy, à la plateforme digitale signée Chanel mettant à l’honneur la créativité féminine en passant par les nouveaux rituels autour du parfum.

Comment est né le tout premier parfum ? Quel est le lien entre l’odorat et les émotions ?
C’est ce sens encore méconnu, directement lié à la mémoire, que nous fera découvrir le Grand Musée du Parfum en proposant un parcours sensoriel, artistique et immersif. Retraçant l’histoire des parfums depuis l’Egypte des pharaons jusqu’à l’essor de la parfumerie française, le musée se penchera sur le processus olfactif avant de mettre à l’honneur les démarches de création des plus grands compositeurs de parfums. Mettant en œuvre les dernières technologies telles que mapping vidéo, objets connectés, et diffuseurs innovants mis au point par la maison de composition de parfums IFF, le Grand Musée du Parfum entamera également un dialogue entre le parfum et le cinéma, la gastronomie ou les arts visuels.

A l’image de Calvin Klein qui a fait appel à des graffeurs pour habiller ses flacons, certaines marques collaborent avec des artistes ou intègrent leur fragrance dans une véritable démarche artistique. Gosha Rubchinskiy, qui vient de signer son tout premier parfum avec Comme des Garçons, l’accompagne d’un « Perfume Book », immortalisant à travers une série de clichés l’univers olfactif de la marque. La fragrance unisexe, baptisée  “Perfect Summer Weekend”, s’inspire ainsi du streetwear et du skate avec ses effluves de racine d’Angélique, camomille, vétiver, fleurs de buchu et patchouli.

 

Le projet collaboratif entre le magazine i-D et CHANEL pousse le champ d’expérimentation encore plus loin avec une série d’œuvres pluridisciplinaires inédites inspirées des fragrances de la griffe française. Ayant pour dénominateur commun le parfum comme source d’inspiration, The Fifth Sense célèbre la créativité féminine en mettant à l’honneur six projets artistiques et culturels. Ces œuvres inédites – à découvrir sur un site Internet dédié – célébreront pendant un an le pouvoir créatif du parfum. Harley Weir a photographié cinq femmes créatives inspirées par CHANEL N°5 tandis que la scénographe britannique Es Devlin a imaginé Mirror Maze, à Copeland Park en Angleterre, une installation interactive mettant à l’honneur quatre fragrances dans différents espaces accueillant un labyrinthe de miroirs accompagné de projections numériques. Un parcours autour de l’identité et du souvenir qui permettait également de découvrir un parfum inédit signé Olivier Polge, nouveau Nez de la maison Chanel.

Aux côtés des fragrances des grandes maisons de couture, la parfumerie de niche initiée par Serge Lutens dans les années 90, qui connait un véritable engouement depuis plusieurs années et suscite aujourd’hui l’appétit des grands groupes comme Estée Lauder, s’est démocratisée, comme en témoigne la multiplication de lieux innovants dédiés au parfum ainsi que le succès des salons Esxence, Pitti Fragranze ou encore Tranoï Parfums.

Le rapport au parfum et la manière de consommer ont ainsi radicalement évolué. Les marques tentent de se démarquer avec des ingrédients alternatifs, une senteur personnalisée, voire unique, tout en offrant de nouvelles expériences : de nouveaux formats de boutiques proposant un diagnostic ou coaching olfactif mais aussi une offre ultra diversifiée renouvelant la manière de se parfumer.

Roll-on et parfum solide à appliquer directement sur la peau, eau de linge, brume pour les cheveux, parfum pour textile ou huile sèche…Les dernières créations signées Frédéric Malle, Byredo, Le Labo ou Rosie Jane permettent de se parfumer autrement grâce à de nouvelles textures et des mini formats.

D’autres marques s’inspirent du rituel du layering, habituellement dédié aux soins, qui consiste à appliquer plusieurs couches de produits sur le visage ou le corps. Loewe 001, la nouvelle ligne de parfums de la griffe espagnole, se compose de deux opus – féminin et masculin – qui peuvent fusionner pour créer une troisième fragrance tandis que la nouvelle Collection des Cuirs d’Elie Saab imaginée par Francis Kurkdjian s’accompagne d’un sublimateur, baptisé Cuir Absolu, qui s’inspire des rituels au Moyen Orient. Les deux bases parfumées Blur et Glow de Maison Margiela, sous la forme d’huiles sèches à appliquer sur le corps ou les cheveux, sont également à associer avec l’une des eaux de toilette de la collection « Replica » pour personnaliser son parfum au gré des envies.