Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Oct 14, 2015

Alors que les consommateurs sont souvent tiraillés entre la volonté d’investir dans des bons standards moins engageants, et le désir irrépressible de marquer leur singularité, la tendance est aujourd’hui aux offres qui réussissent à concilier ces deux aspirations a priori contradictoires : basiques à personnaliser, standards à moduler, détourner, scénariser… Bienvenue dans l’ère du prêt-à-customiser !

EMOJIS IN REAL LIFE

La déferlante « emoji » (ce mode de communication non verbale à base de pictos ludiques, à l’origine dédiés aux conversations en ligne) inspire aujourd’hui de plus en plus de marques qui étendent le principe jusque dans le monde physique pour mieux personnaliser leurs basiques.

Tout récemment créée par Emily Weiss, auteure du très populaire blog beauté « Into the Gloss », la marque Glossier a batti sa réputation sur un concept ludique de standards customisables directement inspiré d’applications smartphone telles que Kawaii stickers ou Cutify me : des produits cosmétiques aux formulations simples et des packs minimalistes juste assez neutres pour plaire au plus grand nombre, mais personnalisables au gré des goûts et des humeurs grâce à des stickers Kawaï.
Transformer ses basiques en pièces uniques, customiser son vestiaire en fonction de son mood, c’est aussi ce que propose la marque française Macon & Lesquoy qui multiplie aujourd’hui les collaborations via ses rustines et broches pop brodées à la main, à fixer sur vêtements, chaussures et accessoires.

LE « MADE-TO-ORDER » POUR TOUS

La broderie et la gravure d’initiales s’affranchissent de leur image bourgeoise et désuète en se réinventant avec humour, à l’image de la jeune marque française Maison Labiche qui réussit à conjuguer savoir-faire à l’ancienne et branchitude décalée, en proposant des pièces basiques à broder par le message de son choix. Idem pour le jeune collectif blanc-blanc qui, en plus de la broderie customisée, propose un service sur-mesure de gravure sur bois. Plus luxe, mais tout aussi ludique, la marque de maroquinerie L’uniform a créé une collection de sacs en toile au design intemporel mais entièrement personnalisables, de la couleur de la toile jusqu’au patronyme…

« GOD IS IN THE DETAILS »

Pourquoi racheter un meuble neuf ou investir dans du haut de gamme plus différanciant lorsqu’un détail suffit à rafraîchir, moderniser, habiller et « désuniformiser » son mobilier standard existant ?

C’est à cette problématique que tente de répondre le studio suédois Superfront, en offrant la possibilité de personnaliser des meubles Ikea, standards parmi les standards, grâce à des habillages et finitions adaptées aux collections phares du géant suédois : façades aux motifs géométriques, poignées aux matières soignées comme le laiton, le cuir et le marbre… Un créneau porteur qu’exploite également la marque Prettypegs qui propose une vaste collection de pieds design à visser pour faire passer canapés, fauteuils, tables et chaises du statut d’objet standard à celui de pièce unique. De leur côté, les designers et architectes d’intérieur français Manuel Bonnemazou et Agnès Cambus ont récemment créé une gamme entière de poignées de porte, élément de déco souvent délaissé et qui peut pourtant permettre à lui seul d’habiller l’espace.

SMART HACKING : DU D.I.Y (Do It Yourself) AU D.A.Y.A (Do As You Are)

Au-delà du simple relooking, une autre tendance émerge, issue de la démocratisation du « design hacking » : celle du détournement d’objets standards.
Dans leur dernier ouvrage « Réinventer Ikea » paru en septembre, Isabelle Bruno et Christine Baillet distillent ainsi leurs astuces pour métamorphoser et s’approprier différemment le mobilier certes bon marché mais surtout très normalisé du géant suédois : lui donner une autre définition, une autre fonction, un nouvel usage, le scénariser à son image, et le moduler en fonction de ses besoins.
Dans le même esprit, les designers de Be Elastic et ceux de Tiptoe ont récemment mis au point d’astucieux systèmes de pieds modulables et universels qui s’adaptent à toutes formes et tailles de planches, et permettent de créer ses propres meubles en un tour de main.