Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Jun 01, 2018

Par Yann Jestin

De Palomo Spain, le label espagnol qui avait secoué la Fashion Week Homme de Paris avec ses collections riches en broderies, plumes et dentelle, aux collections genderless des retailers Zara & H&M, la mode agender gagne du terrain. Véritable évolution de société, le mouvement franchit aujourd’hui une nouvelle étape avec un tout premier concept store : The Phluid Project.

Premier espace 100% genderless au monde, The Phluid Project a ouvert ses portes en mars dernier à Manhattan. Pensé à la fois comme un centre communautaire et un espace de vente, doté d’une plateforme en ligne, ce concept store a pour vocation de relancer le débat sur le genre et de rendre la mode « neutre » accessible à tous.

À l’intérieur, on y trouve une multitude de pièces aux messages optimistes et engagés tels que ‘Gender is Over’ et ‘Be Yourself’… Le tout, sans aucune distinction homme/femme. De même pour les accessoires, le département beauté  ainsi que pour les cabines d’essayages et les toilettes. Sans oublier les mannequins neutres, crées sur mesure par Rob Smith, le fondateur. La moitié des produits sont issus de la collection The Phluid Project, tandis que la seconde moitié réunit des pièces issues d’autres marques telles que : Gypsy Sport, Fila, Champion, Levi’s Superga, Bon parfumer, Rizzoli, Dr Martens…

Poussant encore plus loin la réflexion sur le genre, Rob Smith se confronte à la diversité des corps dans leur globalité, en proposant un grand nombre de tailles et de coupes différentes. Les vêtements de la marque sont ainsi classés de 0 à 4, un système qui s’oppose aux tailles standard XS – XL, qui, selon le fondateur, renforcent la culture du body-shaming.

The Phluid Project propose aussi un  calendrier d’événements, incluant des conférences sur l’identité, l’activisme, ainsi qu’un espace de réunion gratuit pour les associations. Pour Rob Smith, le créateur du projet, le magasin s’adresse tout particulièrement aux jeunes générations  qui tentent de se débarrasser des « cases » créées  par la génération Y et les Baby Boomer. Dans un interview donné au magazine PAPER, le créateur met en avant la propension des jeunes à vivre plus librement,  de façon honnête, revendiquant leur droit à l’expression de soi. Ainsi, ils comprennent intuitivement que l’identité évolue continuellement, tout au long d’une vie, et qu’elle est tout sauf figée.

 

« Je considère The Phluid Project comme la boutique du futur : son principe de base ne repose pas sur la technologie mais sur l’humain. Elle a été créée pour aider chaque individu à s’exprimer librement, être lui-même, sans jugement, ni peur. Complètement libre. » Rob Smith, fondateur de The Phluid Project.

The Phluid Project propose une expérience de shopping unique,  qui réinvente l’industrie du retail.

______________

Vous souhaitez en savoir plus sur un accompagnement personnalisé, contactez charlotte.delobelle@peclersparis.com