Creating
Future

Future
Singularities

Cette saison, mode pudique et ultraféminité déshabillée cohabitent mieux que jamais. Les jeux de superpositions de maille permettent la versatilité du vêtement et ouvrent d’infinies possibilités. Montrer son corps sans montrer sa peau, c’est le rôle de la nouvelle petite pièce de la saison : le cycliste. En superposition ou corps exhibé, il est synonyme de confort avant tout !
De leurs côtés, les tricotages dépoussièrent le style rustique dans une vision à la fois trash et méticuleusement maîtrisée.
Silhouettes minimales longilignes, athleisure quotidien ou encore romantique faussement négligé : on aborde l’été 2020 avec transparence contrôlée, complexité tonique et upcycling créatif sans limites ! »