Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Jul 02, 2019

L'agence se réorganise et met en place de nouveaux outils. Cahiers de tendances en expérience augmentée, plateforme «flash» aussi réactive et virale qu'un réseau social, dopage des outils de prospective et de conseil à l'intelligence artificielle et surtout réorganisation interne : Peclers Paris met le paquet sur sa transformation digitale. Fondée en 1970 par Dominique Peclers, l'agence n'est pas une «digital native», comme le rappelle le Pdg, Eric Duchamp. Elle compte cependant ne pas se laisser distancer par les pure-players de la tendance, «très souples, flexibles, agiles et réactifs», mais chez qui il manque la dimension de «curation», de classement, de hiérarchisation des données et de partis pris forts. En un mot, l'humain. «J'aime l'idée d'une transformation digitale - pour pouvoir décrypter les tendances très rapidement, en écoutant le bruit Internet et en analysant les algorithmes - au service d'une amélioration de la sensibilité de nos créatifs.»