"IN THE
NOW"
  • Google+
  • linkedin

LES FOOD TRUCKS REVEILLENT LA STREET FOOD

Depuis quelque temps, les rues des grandes métropoles américaines, Los Angeles, San Fransisco et New York en têtes, voient se multiplier les « gourmet-food-trucks », des restaurants ambulants conçus sur le modèle du camion à glace, mais pilotés par de « vrais » chefs. Pratiques, mobiles, économiques, inventifs et connectés… Au-delà du phénomène de mode, de véritables laboratoires gustatifs aux variantes innombrables qui réinventent la relation clientet qui offrent une vraie alternative à la restauration classique, en proposant une cuisine à la fois créative, sophistiquée, et bon marché...

Fab Lab’s culinaires
 

Le concept de restauration mobile n’est pourtant pas nouveau, mais il souffrait depuis longtemps d’une image fortement négative, car presque exclusivement associé à une restauration rapide de mauvaise qualité.

Avec leur identité visuelle ultra-travaillée et leur fusion food inventive, parfois expérimentale, les « food trucks » nouvelle génération redorent le blason de la street food. Plus hype que jamais, sélection de quelques-uns des camions parmi les plus courus :

  • Kogi BBQ

1. Le camion Kogi, photo via www.roaminghunger.com 2. « Black jack Quesadilla », photo © closettherapyblog.com

L’un des pionniers du genre, le Kogi BBQ, devenu culte, a été lancé par Roy Choi, élu meilleur cuisinier 2010 par le magazine Food&Wine. Au menu, une fusion food inventive jusque dans l’appellation de ses plats (Pacman burger, Blue moon Mulita, Black Jack Quesadilla cf image 2) qui n’hésite pas à marier Cocina Mexicana et saveurs Coréennes. La spécialité : le « signature taco », à base de short ribs caramélisés sauce sésame & Chili et accompagné de Kimchi, un condiment coréen coriandre-oignon-citron vert.

  • —Lobsta truck

1. Le lobsta truck, photo via www.roaminghunger.com  2. « Lobsta roll au beurre », photo © lobstatruck.com

Le Lobsta truck à Los Angeles, qui s’est spécialisé dans le travail du homard, ne désemplit pas. Sa spécialité : la limonade (bio) et une brioche toastée garnies de chair de homard arrosée de beurre citronné. Simple, efficace, bon et bon marché. 

  • —Flying pig 

1. Le Flying pig à Downtown L.A, photo via www.roaminghunger.com 2. « Pork belly bun », photo © drinkeattravel.com

A Los Angeles toujours, outre ses désormais très réputés « bao buns » (brioches vapeur) revisitées, le Flying pig propose également des tacos au porc épicé, avec papaye verte et crème à la coriandre pour un prix, 2.5$... Défiant toute concurrence.

  • —CoolHaus

1. Le CoolHaus dans les rues de Austin, photo via www.roaminghunger.com 2. « sandwich glacé fraise-piment jalapeno », photo © www.roaminghunger.com 

Succès fulgurant pour le CoolHaus, nom inspiré par l’architecte hollandais presque homonyme (Rem Koolhaas). Alors qu’elles avaient acheté leur première camionettes sur un site de petites annonces, les deux fondatrices qui projettent de faire voyager le concept jusque Rome et Paris ont aujourd’hui 18 salariés, et 3 trucks de plus, dont deux à Austin, et un dans les Hamptons. La raison d’un tel succès, leurs  sandwichs glacés bio aux parfums (d)étonnants : mangue et riz gluant, bacon caramélisé ou encore fraise-piment japaleno (image 2), le tout capturé entre deux tranches de cookies gingembre-mélasse ou citron-romarin…

  • —Dessert truck 

1. Le dessert truck, en plein cœur de Manhattan photo © newyork.seriouseat.com 2. « pot de crème Gianduja », photo © newyork.seriouseat.com

À New York, le Dessert truck commence à  concurrencer sérieusement les meilleures pâtisseries de la ville.

  • —Green truck on the go

 1. Le Green truck, à L.A, via eatingthebigapple.wordpress.com  2. Veggie burger, mayonnaise de betterave, photo © flickr, sfPhotocraft album

Le green truck de Venice (Los Angeles) se veut 100% écolo : carburant à l’huile végétale, produits frais, bio et locaux… Un food truck on ne peut plus durable.

Proximité 2.0

Au-delà de l’inventivité en termes de créativité culinaire et de mise en scène dont ils font preuve, ces restaurants ambulants innovent aussi dans leurs interactions avec les consommateurs.

1. Le compte twitter de CoolHaus, un moyen de tenir les clients au courant des nouveaux menus et des allées et venues de la camionnette 2. Food trucking ou food tracking ? L’application Roaminghunger (« la faim nomade ») et le site foodtruckmap permettent de suivre en direct l’activité de ces restaurants ambulants toujours en mouvement. Une activité qui peut se révéler un véritable jeu de piste, et permet aussi d’aller à la découverte de sa ville.

Véritables restaurants 2.0, les food trucks nouvelle génération ont choisi la géolocalisation et les réseaux sociaux comme médias de prédilection (cf ci-dessus) dont ils se servent pour publier leurs menus au jour le jour, mais aussi pour informer leur communauté de leurs déplacements/emplacements en temps réel…

À l’image des bons vieux camions qui sillonnaient les campagnes peu approvisionnées… Une façon d’installer une véritable relation quotidienne de proximité et de complicité avec ses consommateurs, la technologie en plus, preuve une fois de plus que cette dernière peut aussi, lorsqu’elle est intelligemment utilisée, se mettre au service de l’humain…

 

 

share