Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Jun 19, 2019Julie Dao Duy

« Nous vous proposons ce mois-ci une vue générale issue de la réflexion dans notre cahier Futur(s) 13 sur la tendance du détournement et de la quête d’exutoires. Bonne exploration ! Depuis les trois dernières années, nos recherches ont montré que la crise et la globalisation ont fait émerger de fortes résistances individuelles. Pris au piège du cercle vicieux de l’austérité, poussés dans leurs retranchements jusqu’au point de saturation, les individus désirent prendre leur destin en main et, pour les plus jeunes, cela se fait notamment à l’encontre des symboles d’un système jugé défaillant. L’émergence de ces tactiques exutoires permet de trouver des solutions alternatives, d’embrasser le changement pour s’élever au-delà de la routine et de réinventer les règles et normes du futur. Nous avons retrouvé ces tactiques de détournement, dans l’utilisation de plus en plus fréquente de l’absurde, du maniement de l’ironie ou du cynisme, de l’extravagance. Ce sont à la fois de nouvelles armes de subversion, de nouvelles formes d’expression et de création. Mais ces comportements agissent aussi comme une catharsis libératoire.

Ces tactiques favorisent aussi la libération de pulsions et de comportements désinhibés du plus ludique au plus déviant. Il existe donc aujourd’hui une fascination inédite pour ceux qui osent, ceux qui affichent leur singularité, pour la controverse et l’ambiguïté. On peut exprimer ses peurs, sa révolte, ses désirs comme autant d’échappatoires qui sont finalement d’intenses vecteurs de résilience.

1. DIVORCE PARTIES: after her break-up, the pop star Katy Perry organized a « divorce party » in late 2012. This increasingly popular « ceremony », which is becoming a real business in Japan and the USA, consists of celebrating the end of one’s marriage. It’s a way of seeing a break-up not as the end of a love story, but as living proof of one’s resilience. 2. The film THIS IS THE END by Seth Rogen (2013), a parody of apocalypse movies, is an offbeat take on the end of the world as experienced by a handful of celebrities who play themselves (Rihanna, Emma Watson, James Franco)… A rather subtle way to counter the bleakness of daily life and at the same time a way to criticize those who feed on the fears of a world in crisis.

Infiltrant toutes les couches de la société et galvanisée par la puissance des médias sociaux, cette quête d’exutoires contribue à transformer la société en un espace réceptif aux ruptures. Les marques se saisissent du phénomène dans le ton de leurs communications : détournements à la Pop Art, remise en cause du système pour s’attirer les grâces de certains publics, valorisation de la liberté, du non conforme et de l’émotionnel. Mais c’est aussi pour elles un puissant vecteur d’innovation : rupture pour réinventer les codes d’un marché, distanciation et détournement pour de nouveaux produits avec des usages ou fonctions inédits, surprise et disruption pour des services addictifs hors normes (notamment dans le luxe).

1-2. MOSCHINO and CHANEL CATWALKS FW14-15: in a spirit of POP ART, two brands under their designer’s influence use diversion tactics to express critical visions of consumer society, and luxury itself? A new approach, new esthetics to create a buzz! 2. COOL NECKLACE by Lanvin FW 13/14, a maxinecklace with a hip-hop-style message: a hint of self-mockery breaks with the stiltedcodes of the luxury universe.
Téléchargement Gratuit

E-BOOK FUTUR(S) 2020/25 UNLEASHING FREEDOM FOR CHANGE !

Accélérez vos cycles d’innovation et prenez un temps d’avance sur vos concurrents grâce à une immersion dans FUTUR(s) 2020/25

Découvrir cet ebook