Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Jan 12, 2022

Nos équipes étaient présentes au CES 2022 à Las Vegas et vous livrent leur décryptage avec un focus sur le Métavers :

A l’instar de la plupart des salons professionnels internationaux, le CES 2022 (Consumer Electronics Show) de Las Vegas n’échappe pas aux problématiques logistiques induites par la Covid-19. Cette question, centrale dans nos vies actuelles, devient un sujet de prédilection pour de nombreux acteurs qui présentent les Métavers comme l’outils technologique idéal pour notre présent et notre futur.

Entreprises, marques et industriels, en constante adaptation à l’évolution des mesures sanitaires, doivent aujourd’hui démontrer d’une présence physique comme digitale, aussi pertinente et poussée l’une que l’autre.

Ainsi les Métavers deviennent un territoire d’exploration qui s’ouvre à de nouvelles applications, à de nouveaux usages au-delà des frontières du divertissement et offrent aux marques et entreprises l’occasion d’imaginer de véritables expériences surprenantes.

Comme l’explique Georgina Wellman Stevenson, VP Business Developpement chez Sine Wave Entertainement, entreprise de conception d’univers virtuels, les Métavers deviennent le support de prédilection pour repenser l’univers de travail de façon bien plus immersive que les logiciels traditionnels. Les relations entre les employés y sont plus intuitives, plus représentatives d’interactions réelles.

Ces nouveaux mondes en 3D peuvent aussi être l’occasion de réinventer l’esthétique des entreprises en y incarnant leurs valeurs différemment. Ils peuvent également devenir des plateformes de communication, événementielles ou d’achat en concevant des scenarios créatifs originaux au-delà des possibilités physiques des expériences classiques en magasins, comme le rappelle Liz Bacelar, Executive Director Global Tech Innovation chez Estée Lauder.

L’existence de ces univers digitaux pose également la question de la représentation de l’identité et de la diversité par le biais d’Avatars. Emma Chiu, Global Director chez Wunderman Thompson Intelligence note l’évolution de leur conception. Les premières représentations dans les années 2000 étaient tournées vers la création d’Alter Ego, personnages romancés différents des valeurs, personnalités et caractéristiques physiques des utilisateurs. Aujourd’hui la tendance est davantage à l’exploration du « moi profond ».

D’autres entreprises présentes au CES 2022 explorent la représentation de l’humain dans un monde où les univers physiques et digitaux fusionnent :

  • Parfois de façon troublante comme l’entreprise DeepBrain AI qui propose des humains générés par intelligence artificielle, aux gestuelles plus vraies que nature, comme acteurs pour des clips ou films.
Métavers
DeepBrain AI

  • L’expérience Meet your virtual twin #Meetvirtualme créée par Dassault Systèmes qui propose une modélisation 3D du corps humain et plus largement du vivant pour analyser et comprendre au mieux les formes de vie.
Métavers
Dassault Systèmes

  • Ou de façon plus légère, SK Telecom, entreprise coréenne qui propose un service de Metavers nommé Ifland, basé sur des technologies de réalités augmentées et virtuelles, dans le but de créer un véritable écosystème de réalités mixtes.
Métavers
SK Telecom

Le Métavers était au cœur des réflexions du CES 2022 mais il est également un enjeu, un axe de développement & une opportunité pour les marques.

En tant que décodeur du monde qui nous entoure et laboratoire d’idées nous tentons de faire comprendre le phénomène qui n’est pas qu’un buzz et d’analyser comment le métavers et la digitalisation influencent les esthétiques de la mode, de la beauté, du design ou encore des biens de consommations.

  • Quel est le potentiel artistique et créatif de ce phénomène ?
  • Quelles nouvelles tendances de société et de consommation découlent du Métavers ?
  • Quels sont les changements sur le comportement des consommateurs et sur les esthétiques ?

Nous dévoilerons prochainement les dates d’une série de conférences abordant le Métavers et décryptant son influence sur les esthétiques et les attentes consommateurs.

Premier rendez-vous ? Le CIFF, Copenhagen International Fashion Fair, nos expertes Quito Quinn & Mathilde Channelliere traiteront le sujet suivant : « Comment le metavers et la digitalisation influencent les esthétiques de la mode ? » le 4 Février à 13h.

Inspirations, Envisioning Future(s) FW23-24

Inspirations, Envisioning Future(s) FW23-24

Inspirations, Envisioning Future(s) FW23-24 : « Et si le monde en[…]

Découvrir le cahier de tendances