Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Sep 16, 2020

Qu’il fasse une photo de mode, un portrait ou une nature morte, les photos de Paolo Roversi apparaissent comme les flashs d’une beauté illogique et perturbante, reflets d’un ailleurs photographique que l’exposition nous révèle.

Présentée à Ravenne en Italie, ville dont il est originaire, Studio Luce,  rétrospective conçue comme un « retour à la maison » s’étend sur les trois étages du MAR (Musée d’Art de Ravenne) et regroupe les plus beaux clichés du photographe :  de ses premières photos à ses derniers travaux dont sa contribution au calendrier Pirelli 2020 et plusieurs séries de mode inédites pour Dior, Comme des Garçons ou des magazines comme Vogue Italie.

Généreux, Paolo Roversi partage aussi avec le public des portraits d’artistes et d’amis, comme Robert Frank, Anton Corbjin ou Peter Lindberg, présentés en alternance avec ses « natures mortes », d’objets pris dans la rue ou d’images de sa caméra Deardorff qu’il n’a pas cessé d’utiliser pour lui ouvrir les portes de «dimensions alternatives».

Du 9 octobre 2020 au 10 janvier 2021 au MAR, Via di Roma, 13 Ravenna

Images courtesy of  Paolo Roversi / Studio Luce